Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Open innovation : ENGIE s’engage avec les porteurs de projets

Open innovation : ENGIE s’engage avec les porteurs de projets

L’innovation est l’affaire de tous : c’est pourquoi chez ENGIE, nous sommes convaincus que les bonnes idées peuvent venir de start-up ou de collaborateurs internes. Pour eux et pour tous les porteurs de projets énergétiques, nous avons développé des solutions qui s’inscrivent dans une démarche chère à notre Groupe : l’Open Innovation. Explications.

open_innovation

Qu’est-ce que l’open innovation ?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler d’open innovation. Que trouve-t-on derrière ce terme ? Tout d’abord, un peu d’histoire. Le concept d’open innovation a été développé au début des années 2000 par Henry Chesbrough enseignant chercheur à Berkeley. Son principe fait référence à un processus d’innovation par lequel l’entreprise n’est pas « refermée » sur elle-même au sein de son département Recherche et développement (R&D). Au contraire, elle s’ouvre à des expertises extérieures (comme celles de start-ups, de chercheurs, de porteurs de projet…) ou internes.

La démarche d’open innovation chez ENGIE

Chez ENGIE, nous avons créé ENGIE Innovation, une démarche d’open innovation. En effet, nous faisons régulièrement appel à des talents extérieurs, avec qui nous travaillons sur des problématiques d’innovation et d’énergie.

Pour nous, l’open innovation est un concept important pour évoluer. ENGIE Innovation constitue en effet un moyen de co-construire les solutions énergétiques de demain. Elle permet aux start-up, entrepreneurs et porteurs de projets de proposer leurs innovations ou de répondre aux appels à projets régulièrement lancés par ENGIE, en vue d'accélérer leur développement commercial.

 

En parallèle, nous allons plus loin et sollicitons aussi nos collaborateurs à s’inscrire dans une démarche collaborative pour réfléchir à des produits et des services innovants.

ENGIE et les start-up : au coeur d’un écosystème innovant

Depuis 2014, ENGIE joue un rôle d’incubateurs pour nombre de start-ups dans des domaines aussi variés que la mobilité durable, l’énergie décentralisée, les bâtiments connectés, ou encore le stockage d’énergie.

 

Parmi elles, nous pouvons citer Symbio, un producteur de solutions de mobilité hydrogène pour les véhicules utilitaires hybrides permettant d’augmenter leur autonomie et réduire leur bilan carbone. Il ya aussi les starts-up comme Sigfox depuis février 2015 et Connit depuis octobre 2016. Ces deux partenaires ont apporté au Groupe à des solutions de captage, d’analyse et de traitement de l’information. Ces technologies ont été intégrées dans les solutions portées par le Groupe (solution Cofely Vision, suivi de consommation des compteurs, etc.).

 

Régulièrement, nous organisons des appels à projets pour  répondre à des besoins métier ou terrain dans nos domaines d'activité stratégiques. Un jury d'experts sélectionne les start-up qui bénéficient d'un accompagnement et d'une mise en avant de leurs solutions innovantes.

“Si vous disposez d’une expertise ou d’une compétence innovante ou êtes propriétaires d’un brevet spécifique, les experts d’ENGIE et de ses filiales vous proposent de les étudier afin d’examiner dans quelle mesure ils correspondent aux attentes du Groupe. Votre proposition peut alors déboucher sur une collaboration et vous permettre de développer votre projet à une échelle industrielle tout en bénéficiant de l'accompagnement des experts d’ENGIE.”

Des rencontres sont également organisées, à l’image du Startup Speed Dating ENGIE, qui a eu lieu le 18 octobre 2017 à la Station F, en présence de 19 start-ups et de plus d’une trentaine d’experts métiers ENGIE. Un bon moyen de se connaître et d’envisager des pistes de collaboration.

 

A ce jour, nous avons accompagné 25 starts-up avec fierté !

ENGIE encourage aussi ses salariés à créer des start-ups

Nous sommes convaincus que les solutions de demain peuvent aussi être imaginées par nos collaborateurs. C’est pourquoi nous avons mis en place un incubateur dédié aux idées de nos salariés. Ainsi, chaque collaborateur peut proposer son concept en ligne, chercher un « sponsor » interne et une filiale prête à le soutenir et à assurer la commercialisation du projet. Si l’idée est retenue, le projet rejoint l’incubateur pour être développé. En un peu plus de deux ans, vingt-cinq start-up ont ainsi été accompagnées.

 

“Il y a énormément d'envie ! Nous avons lancé vingt-cinq projets. Un quart a disparu ou n'a pas trouvé de filiale qui veuille vendre le produit. Un tiers est encore en incubateur, et le reste est sur le marché. Le but de l'incubateur est de générer un véritable chiffre d'affaires, de valider l'idée, le produit. Ensuite, à eux de choisir leur statut : soit ils restent collaborateurs d'ENGIE, soit ils ont leur entreprise et nous rentrons au capital.” explique Stéphane Quéré, directeur innovation d'Engie.

 

Pour Benoît Deneau, salarié détaché sur un incubateur et cofondateur d'Énergie futée, ce projet d’incubateur est une vraie réussite : “Au total, il s'est passé un an et demi depuis l'idée, la levée de fonds en interne ayant pris un peu plus de six mois. On propose son projet, on cherche un sponsor, un chef de « business unit » comme sponsor, ensuite nous allons en incubateur pendant un an, le village CA en ce qui nous concerne, afin de fonctionner comme une start-up, avec un vrai suivi, des points d'avancement tous les trois mois, des « go no go meetings ».”

 

Et vous, aimeriez-vous collaborer avec ENGIE pour porter les projets innovants de demain ?

SOURCES

Lepoint.fr - Chez Engie, des salariés créateurs de start-up

innovation.engie.com - Rencontre startups et experts ENGIE

innovation.engie.com - Appels à projets en cours