Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Économies d'énergie
  3. Comment faire des économies d'énergie
  4. Réduire sa consommation par équipements
  5. TPE : Toutes nos astuces pour économiser sur le chauffage de vos locaux professionnels

TPE : Toutes nos astuces pour économiser sur le chauffage de vos locaux professionnels

Cette fiche s’adresse aux professionnels qui souhaitent investir dans un nouveau système de chauffage ou bien économiser sur le chauffage actuellement en place.

Le choix de votre système de chauffage est primordial. En effet, c’est un levier important pour optimiser la consommation d’énergie de vos bureaux, cabinets de santé ou commerces de détail. Quels équipements choisir ?Découvrez nos préconisations et les aides disponibles.

Equipement

Equipements de chauffage, lesquels choisir pour mon entreprise ?

En tant que chef d’entreprise, le chauffage est un poste de dépenses énergétiques qui peut occasionner des charges importantes, notamment si vous avez des surfaces importantes à chauffer. Pour faire des économies, deux approches sont possibles : investir dans de nouveaux équipements ou améliorer l’existant. Dans les deux cas, il est nécessaire de prendre en compte les contraintes liées à votre espace de travail.  

Pour vous y retrouver, ENGIE Pro a listé pour vous les avantages et inconvénients des différentes typologies d’équipements de chauffage afin de réduire votre consommation énergétique.

 

Chaudière gaz & radiateurs à eau chaude

Avantages

Le gaz reste aujourd’hui une énergie bon marché par rapport à l’électricité

Les chaudières à gaz « basse température », « condensation » ou « pulsatoire » offrent des gains énergétiques de l’ordre de 10 à 40% par rapport à un modèle classique

 En comparaison avec les autres combustibles (fioul par exemple), le gaz ne nécessite pas de stockage.

 

Inconvénients

Les tarifs du gaz, comme de l'électricité peuvent fluctuer et sont en constante augmentation

L’entretien des chaudières gaz et la purge des radiateurs à eau chaude sont plus contraignants que pour des équipements électriques

La programmation et le contrôle de la température des radiateurs à eau chaude sont moins aisés qu’avec un radiateur électrique

Profils

Professionnels de la restauration :

En restauration, le maintien d’une température agréable est nécessaire pour le confort de vos clients. Les radiateurs à eau chaude, alimentés par une chaudière gaz dernière génération, vous permettront de diffuser une chaleur douce tout du long de vos services. Si votre consommation d’eau chaude est importante (plonge, nettoyage), il est intéressant de chauffer votre eau grâce à ce même équipement.

Hôtels et établissements accueillant du public :

Les radiateurs à eau émettent une chaleur douce et continue, favorisant le confort de vos clients dans leur chambre ou lors de leurs activités. Ils limitent également le risque de brûlure, d’incendie, et de combustion de poussières responsable des odeurs de « brûlé ».

Radiateurs électriques

Avantages

Dispositifs peu bruyants

Peu coûteux à l’achat : à partir de 50€ pour un convecteur électrique (à titre de comparaison, un radiateur à inertie ayant de meilleures performances énergétiques coûte au minimum 400€).

Adaptables à toutes les tailles d’espaces

Equipements plus facilement contrôlables et programmables que des équipements gaz

L’entretien du matériel est simple et peu contraignant

 

Inconvénients

L’électricité est l’énergie la plus coûteuse

Les radiateurs électriques ne produisent pas une chaleur homogène dans vos pièces : les zones les plus éloignées de vos convecteurs seront plus froides.

Le risque de brûlure et de panne est plus important

Profils

Agriculteurs (cultivateurs, éleveurs…) :

Si vous équipez vos radiateurs électriques d’un module de programmation horaire, vous pourriez gérer le chauffage électrique de vos locaux (serres, salles de traites…) sans avoir besoin d’y être physiquement présent.
Professionnels du tertiaire :

Si vous occupez des bureaux de manière occasionnelle, la conception de scénarios de chauffage couplée à une régulation réactive vous permettent d’adapter la température de vos locaux professionnels en fonction de vos heures de présence..

Commerçants :

Associer des thermostats à vos radiateurs électriques vous permettent de réguler ou de programmer à l’avance la température intérieure de votre magasin en fonction des périodes d’affluence de votre clientèle.

Climatisation réversible

Avantages

Le système est réversible, c’est à dire qu’il peut à la fois servir pour le chauffage et la climatisation de vos locaux en fonction de vos besoins. Cela vous évite d’acheter des équipements distincts.

Il est très réactif aux températures indiquées : il chauffe ou rafraîchit rapidement vos locaux

Son option dite “Inverter” permet, en cas de besoin, d’atteindre encore plus rapidement la température que vous souhaitez ; offrant ainsi une flexibilité maximale dans votre gestion de la température intérieure. 

 

Inconvénients

Ce dispositif peut se révéler gourmand en énergie si la température extérieure diffère beaucoup de celle désirée à l’intérieur de vos locaux.

L’investissement nécessaire à la mise en place du système est relativement important (à partir de 1500€ pour un système multisplit complet)

L’utilisation d’une climatisation réversible peut engendrer des nuisances sonores.

 

Profils

Professionnels du tertiaire :

Si vous n’utilisez  pas d’eau chaude sanitaire dans le cadre de votre activité, opter pour une climatisation réversible peut être un choix astucieux et peut représenter une économie en terme d’investissement puisque vous n’aurez pas à investir dans une chaudière ou dans des radiateurs supplémentaires.

Boulangers, pâtissiers :

Si vous utilisez du chauffage et de la climatisation dans le cadre de votre activité, investir dans une climatisation réversible peut être une bonne solution pour votre commerce puisque, malgré l’investissement importante de ce type de système, la consommation est en général plus faible que deux systèmes distincts

Pompe à chaleur

Avantages

La pompe à chaleur est un système performant en mode chauffage

Une PAC a l’avantage écologique de ne pas consommer de combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel...)

Une pompe à chaleur dîte réversible est très flexible car elle permet aussi bien de vous fournir du chauffage et de l’eau chaude en période hivernale que de la fraîcheur en période estivale.

 

Inconvénients

Le système risque de dysfonctionner en cas de températures extrêmes (Moins de -5°C ou plus de 32°C), vous obligeant à prévoir des systèmes d’appoint en cas de météo défavorable.

L’investissement initial peut être très important (à partir de 5000 € pour une PAC air/air)

Profils

Bureaux et commerces :

la PAC vous permet de profiter d’un système de chauffage performant en hiver, tout en aidant à rafraîchir vos locaux professionnels en période estivale. De plus, les pompes à chaleur sont des systèmes à faible impact écologique pouvant s’intégrer dans la démarche éco-responsable de votre entreprise.

La régulation et la programmation : pourquoi sont-elles si importantes ? 

La bonne gestion de ces deux paramètres de votre système de chauffage peut générer jusqu’à 10 à 15% d’économies d'énergie. 

La régulation est primordiale, car elle permet d’ajuster la production de vos systèmes de chauffage (et la distribution le cas échéant), en fonction des conditions météorologiques mais également en fonction des besoins propres à votre activité (la régulation sera différente si votre personnel est statique ou dynamique et si vos activités sont générateurs de chaleur).

 La programmation horaire consiste à de définir des plages horaires de fonctionnement de vos équipements de chauffage pour limiter leur a consommation lorsque vos locaux sont inoccupés. Par exemple, si vous exercez une activité de bureau vous pouvez automatiquement programmer la température à 12°C pendant le week-end et l‘ajuster automatiquement e remettre par exemple à 19°C en marche le lundi matin avant l’arrivée de voss collaborateurs clients. La programmation est possible sur les équipements disposants d’une interface de programmation (radiateurs électriques, chaudières, splits et pompes à chaleur PAC) et permet de de leur donner des modèles de fonctionnement.

La régulation en bref :

Adaptez la consigne de température pour chaque pièce de votre local et pour chaque période de la journée.

Définissez un seuil de déclenchement en fonction de votre activité : par exemple, entre 20 et 22°C  si vous travaillez dans un bureau en position assise, entre 17 et 19°C si vous tenez une épicerie ou encore 14 à 16°C si vous êtes artisan et que votre travail nécessite des efforts physiques plus importants. A noter : baisser de 1°C la consigne de température engendre 7% d’économie d’énergie.

Gardez à l’esprit que la régulation doit aussi prendre en compte les besoins spécifiques à votre activité. Si vous tenez une association, une crèche ou tout autre établissement accueillant du public, vous pourrez plus difficilement baisser ou augmenter la température sans nuire aux besoins de vos clients. Si vous êtes responsable d’un complexe hôtelier, il peut être délicat d’imposer une température spécifique dans les chambres mais vous pouvez tout de même la réguler dans les parties communes.

La programmation horaire en bref :

Programmez les horaires de chauffage en fonction de la présence de vos collaborateurs dans vos locaux. Par exemple, dans une zone de bureaux, l’horaire moyen de sortie des salariés est de 18h30. Vous pouvez programmer l’arrêt de vos systèmes de chauffage à 18h ;la dernière demi-heure profitant de l’inertie thermique de l’air.

Arrêtez le chauffage environ 30 minutes avant l’horaire de départ moyen des occupants et redémarrez-le 30 minutes avant l’arrivée de ces derniers peut vous permettre de diminuer votre consommation énergétique et de réaliser des économies d’énergie.

Si vous êtes gérant d’une exploitation agricole, vous pouvez réguler la température et les plages horaires en fonction des besoins en température de vos cultures et le stockage de vos récoltes. Par exemple, vous pouvez réguler la température, à 17°C pour le stockage de l’ail.

Pour optimiser la régulation lorsque vos locaux professionnels sont inoccupés :
- En période froide (novembre à mars) : abaisser le seuil de déclenchement par rapport à la température des locaux à 15 °C.
- En demi-saison : programmer l’arrêt total de vos systèmes de chauffage

L’entretien, une action à ne pas oublier 

L’entretien de vos équipements de chauffage favorise un fonctionnement optimal et peut augmenter leur durée de vie.Les fabricants incluent généralement des consignes pour entretenir au mieux votre système de chauffage, par exemple sur la vérification du taux de monoxyde de carbone ou sur les réglages à effectuer pour optimiser les performances de vos machines.

On distingue par ailleurs deux types d’entretien :
 

L’entretien que vous pouvez réaliser vous-même

Il s'agit d’opérations simples à réaliser telles que le contrôle du débit de l'eau et de la température,  le nettoyage de composants facilement accessibles, ou encore la purge de vos radiateurs à eau chaude. Il est également possible de vérifier qu'aucun résidu ne bloque le corps de chauffe d’une chaudière, et ainsi être sûr que la ventilation se fait correctement. Ces opérations sont généralement indiquées et décrites dans le manuel d’utilisation de votre équipement.

L’entretien qu’il est nécessaire de confier à un professionnel chauffagiste

Les opérations d’entretien plus compliquées, comme la vérification du taux de monoxyde de carbone dans l’air ambiant, l’optimisation des réglages ou bien toute opération nécessitant un démontage du système de chauffage, doivent être réalisées par un professionnel. Là encore, ces opérations, ainsi que les périodicités, sont généralement notées dans votre manuel d’utilisation. Pensez à faire vérifier et entretenir votre chaudière une fois par an pour assurer votre sécurité, celle de vos clients et collaborateurs ainsi que pour optimiser son fonctionnement et prolonger sa durée de vie.

Chauffage : nos recommandations pour passer à l’action

Faites appel à un professionnel pour l’installation et le réglage de vos équipements de chauffage.

 

Assurez-vous que l’approvisionnement en énergie, quel que soit celle que vous choisissez pour vous chauffer(électricité, fioul, gaz ou bois) soit le plus simple possible et que vous disposez d’un espace destockage suffisant pour entreposer les combustibles si nécessaire. Avant de vous lancer dans l’installation d’un nouveau système de chauffage, portez une attention particulière à vos besoins exacts afin de choisir une solution adaptée à vos contraintes et à votre activité. Cela devrait vous éviter de surdimensionner vos systèmes de chauffage. Vous pouvez faire appel à un chauffagiste qui saura vous renseigner sur les équipements à privilégier et sur la taille de l’installation nécessaire à chauffer vos locaux professionnels.

Ecogestes & travaux
Aides de l'Etat disponible

Installez un thermostat à programmateur horaire

En savoir plus

Réglez un programme horaire sur votre thermostat de chauffage

En savoir plus

Remplacez vos radiateurs électriques d'appoint par des radiateurs fixes à inertie

En savoir plus

Et vous, combien pourriez-vous gagner ?

Répondez à notre enquête sur les économies d'énergie et découvrez nos conseils personnalisés

Engie propose aux professionnels de répondre à cette enquête, afin de mieux maîtriser leur consommation.

Pour en savoir plus