Aller au contenu principal

Réseaux sociaux et artisans : ça marche !

“Les réseaux sociaux, c’est pour les grosses boites”, “Ça coûte du temps et de l’argent”, “Ça ne me rapportera pas un client !” Et si toutes ces phrases étaient finalement des idées reçues ? De plus en plus d’artisans et de commerçants utilisent les réseaux sociaux avec succès. Et la bonne nouvelle, c’est que ça fonctionne ! Panorama.
reseaux-sociaux-artisans

Utilisation des réseaux sociaux

Annoncer l’inauguration d’une nouvelle boutique, montrer le bouquet de fleurs qu’on a réalisé le matin même, poster des photos d’un chantier terminé ou encore demander à ses clients de témoigner de la réussite d’un projet… Pour les artisans et les commerçants, l'utilisation des réseaux sociaux est souvent une bonne raison de parler de sa TPE, de son activité et de ses succès. En effet, c’est une façon de promouvoir ses produits/services, et ainsi d’attirer de nouveaux clients.

 

Ne serait-ce que dans le secteur du bâtiment, 38 % d’artisans ont amorcé le virage des réseaux sociaux et communiquent régulièrement avec leurs clients et prospects. Parce que communiquer, c’est créer du lien et contribuer à pérenniser son activité.

 

Utiliser Facebook, LinkedIn ou encore Instagram n’est pourtant pas forcément une habitude simple à mettre en place pour les TPE. Le manque de temps et la perspective de ne pas publier de contenus intéressants y sont pour beaucoup. Pourtant, de nombreux professionnels ont vu le nombre de leurs clients augmenter grâce aux réseaux sociaux, notamment avec les recommandations que peuvent maintenant poster les clients sur les pages entreprises Facebook.

C’est le cas par exemple de Maxence Bastien, qui travaille chez Alpha Therm, une société familiale de 6 personnes spécialisée dans la plomberie et le chauffage :

 

ENGIE: Pourquoi avez-vous fait la démarche d'être présent les réseaux sociaux?  

Maxence Bastien : Notre clientèle est assez âgée, on essaie de la renouveler par ce moyen.

 

ENGIE : Quelle est l’utilisation que vous en faites ?  

Maxence Bastien : La plupart des clients en recherche d’une entreprise vont sur Internet pour essayer de trouver des avis sur un installateur ou un matériel. Nous allons sur tous les réseaux où on peut récupérer des avis de clients : Facebook, Google+, les Pages Jaunes (rebaptisées SoLocal ndlr). Nous publions aussi des photos de réalisations avant/après.

 

ENGIE :  Quel est le  bilan ?  

Maxence Bastien : Ça prend du temps, mais ça rapporte ! Autour de nous, pas grand monde fait cette démarche. Ca nous permet de nous différencier. Et les commentaires, bons ou mauvais, nous font avancer.

Quelles perspectives?

Et les perspectives sont importantes !

Rien que sur Facebook, on dénombre 4 millions d’utilisateurs en France et 2 milliards dans le monde. Un potentiel énorme pour les TPE qui maitrisent bien leur communication et savent entretenir un lien avec leur communauté, comme le confirme Pauline de Regis, responsable des TPE-PME chez Facebook : “Les gens sont sensibles aux valeurs, à l’histoire que vous véhiculez via votre entreprise, quelle que soit l’activité. Plus le contenu est engageant, plus la viralité s’enclenche.” La question est aussi de savoir comment vous démarquer. Chez ENGIE, on a quelques idées pour vous aider !

 

Et vous, comment utilisez-vous les réseaux sociaux pour votre TPE ?

SOURCES

lebatimentperformant.fr - L'enquête : artisans et réseaux sociaux

leparisien.fr - TPE-PME : Une vitrine digitale pour fidéliser ses clients