Aller au contenu principal

Après les Smart grids, bienvenue aux microgrids

Dans la même lignée que les Smart grids, les microgrids sont des réseaux électriques conçus pour fonctionner à échelle locale et pouvant intégrer les énergies renouvelables. De petite taille, ils ont pour objectif de fournir un approvisionnement électrique fiable à un petit nombre de consommateurs. Communicants, plus interactifs et plus intelligents, ils permettent notamment de consommer selon les besoins, de piloter l’énergie en temps réel voire même de la stocker.

Temps de lecture : 3 min.

Quels sont les avantages des microgrids

Grâce à leur caractère communicant, les microgrids ont de nombreux atouts qui s’inscrivent dans une démarche de transition énergétique. Ils permettent ainsi :

  • une optimisation de la facture énergétique : les usagers de panneaux photovoltaïques peuvent optimiser leur consommation d'électricité en choisissant soit de s'approvisionner en électricité depuis le réseau principal ou depuis le microgrids en fonction de l'offre la moins chère à un instant donné.
  • une meilleure résistance face aux imprévus : les coupures ou pannes à l’échelle d’un bâtiment ou d’un éco-quartier peuvent être évitées puisque les usagers peuvent utiliser l’énergie stockée.
  • une couverture énergétique étendue : les microgrids permettent d'électrifier les zones isolées qui sont faiblement ou non raccordées aux réseaux électriques, par exemple les territoires ruraux.
  • le maintien de l’équilibre du réseau : les microgrids peuvent absorber les perturbations transitoires sur le réseau et maintenir une fréquence et une tension électrique stable grâce au contrôleur installé au cœur du système microgrids

Quelles différences avec les Smart grids ?

Aujourd’hui, les Smart grids permettent essentiellement de transmettre de l’information. La particularité des microgrids par rapport aux Smart grids est que ces micro réseaux peuvent fonctionner en synchronisation avec le réseau général ou en mode îloté. Et ce, grâce à des solutions de stockage et un système de contrôle intelligent. L'ilôtage signifie que les microgrids peuvent se désynchroniser du réseau national d'électricité, permettant ainsi à un groupement de bâtiments de s'approvisionner en électricité en parfaite autonomie.

Comment les microgrids s’intègrent-ils au quotidien des TPE

Les microgrids sont particulièrement utiles dans une démarche d’autoconsommation énergétique. En effet, ils permettent aux TPE les utilisant d’être plus autonomes dans la gestion de leur énergie, tout en étant raccordés au réseau. Ils permettent aussi à des groupements de consommateurs de mutualiser les ressources en énergie.

FOCUS sur ENGIE Ineo, le futur des réseaux électriques

Présent sur le secteur des smart grids depuis 2009, ENGIE Ineo fait figure de pionnier dans le domaine. À Toulouse, ENGIE Ineo a notamment développé le projet Smart Grid Experience : le premier Smart grid testé à l’échelle d’une zone d’activité regroupant bureaux, ateliers et laboratoires. La zone est équipée d’éoliennes (60 kW) et de panneaux solaires photovoltaïques (300 kWc), ainsi que de capteurs permettant d’optimiser l’équilibre entre production et consommation. 50 % des besoins énergétiques du site sont ainsi assurés par la production locale d’électricité renouvelable. Smart Grid Experience permet d’accroître l’efficacité énergétique des bâtiments reliés aux Smart grids, de réduire leurs coûts et de développer de nouveaux usages, comme le chargement de véhicules électriques à partir de panneaux solaires.