Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. ENGIE s'engage pour les énergies renouvelables sur les territoires

ENGIE s'engage pour les énergies renouvelables sur les territoires

Tourné vers les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, le Groupe ENGIE s’engage aujourd’hui pour accompagner les territoires dans leur transition énergétique. Olivier Biancarelli, son Directeur général adjoint en charge des Solutions Clients, explique les partis pris d’ENGIE.

Un engagement fort pour les énergies renouvelables

Les investissements dans les énergies renouvelables sont un des deux axes majeurs de la nouvelle stratégie d’ENGIE. Et il y a une accélération très importante ces derniers temps, puisque le Groupe s’est engagé à développer 9 GW de nouvelles capacités en énergies renouvelables, tant dans le biogaz, que l’éolien et le solaire.

Sur l’éolien offshore, ENGIE a de très fortes ambitions en visant la deuxième place au niveau mondial dès 2025. “Nous venons ainsi de signer un accord avec EDP Renewables, qui nous permettra à l’horizon 2025 de co-exploiter un parc offshore d’une puissance installée de 5 à 7 GW” explique Olivier Biancarelli.

Accompagner les territoires, un enjeu pour ENGIE

Pour assurer une transition vers un monde zéro carbone, les territoires sont absolument incontournables, que ce soit sur l’efficacité énergétique des bâtiments, les systèmes d’éclairage public intelligents, ou la mobilité verte.

Dans le monde, l’hydrogène renouvelable ne représentait que 4 % de l’hydrogène produit en 2018. Nous avons aujourd’hui les outils pour augmenter ce pourcentage et rendre l’hydrogène plus propre. Pour le moment, la majeure partie de la production reste liée au vaporeformage de gaz naturel. Cependant, des techniques comme l’électrolyse permettent dès à présent de décarboner l’hydrogène, et ce vecteur énergétique présente de nombreux avantages.

Mettre l’accent sur la mobilité verte

On ne peut pas penser la transition énergétique sans révolutionner la mobilité. C’est pourquoi il est important de favoriser l’interdépendance des modes de mobilité : transports publics, transports individuels, mais aussi mobilités douces ou alternatives. “Nous croyons à la complémentarité des carburants : l’électricité, le gaz et l’hydrogène. Sur l’électricité on est déjà devenu un acteur très important, puisque nous avons installé près de 85 000 bornes de recharge, notamment grâce à nos filiales ENGIE Ineo et EV Box. Nous sommes persuadés que l’hydrogène est une énergie d’avenir, en particulier pour les véhicules lourds.” reprend Olivier Biancarelli.