Aller au contenu principal

L’avenir de l’énergie se lit dans le café

Avec plus de 1 500 tasses bues chaque seconde, le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. Sa production et sa consommation génèrent cependant beaucoup de déchets. Et si on valorisait ces derniers pour faire du marc de café une nouvelle bioénergie ?

Quelles sont les propriétés bioénergétiques du café

Produite à partir de biomasse, issue de matière organique d'origine végétale ou animale, l’utilisation du café en tant que bioénergie progresse dans le cadre de la recherche d’un mix énergétique équilibré. Ses propriétés sont intéressantes lorsqu’elles sont utilisées sous forme de combustible.

Comment exploiter le marc de café d’un point de vue énergétique

Après collecte auprès des restaurateurs et entreprises, la solution consiste à transformer les tonnes de marc de café récupérées en granules de chauffage. Ils seront utilisés, après combustion, comme source d’énergie verte permettant par exemple le chauffage des bâtiments.

Le marc de café a des propriétés intéressantes : une fois sec, ce combustible a un rendement proche de 5 kW par tonne alors qu’il est de 4.5 kW pour le bois résineux. Un taux de cendre très faible, d’environ 1.5 %, comparé à des granulés de bois standards. Les bûches ou granulés produits sont utilisables sans avoir besoin de changer de poêle à bois.

Le cas RiD Solutions, un exemple concret d’utilisation du marc de café en tant qu’énergie

Créée par un ancien professeur de biologie, la startup bretonne RiD Solutions valorise les biomasses et la production de biocombustibles innovants. Depuis 2010, elle a mis en place un modèle d’économie circulaire, qui lui permet de collecter le marc de café provenant de toute la région bretonne.

L’usine locale produit, à partir de cette filière de récupération, des bûches de chauffage reconstituées à partir de marc de café et de sciure de bois. Ainsi, environ 500 tonnes de bûches sont fabriquées chaque année.

Celles-ci permettent de chauffer des habitations, des entreprises ou d’être source d’énergie pour les industries de la région. Cet exemple illustre les possibilités qui s’ouvrent pour le développement de nouvelles ressources énergétiques, économiques et écologiques.

Quelles applications concrètes pour la vie quotidienne ?

L’utilisation du marc de café comme bioénergie a des impacts positifs sur la vie quotidienne des usagers, notamment des professionnels. Pour les TPE du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, il est maintenant possible de valoriser ses déchets pour avoir un comportement plus écoresponsable. Pour les autres entreprises, utiliser une bioénergie permet aussi de faire des économies, comme le démontre l’exemple de l’usine DEMB citée ci-dessus. Plus concrètement, cette démarche est ancrée dans la volonté de développer de nouvelles énergies, plus vertes et plus économiques.

Pour en savoir plus sur les nouvelles énergies, rendez-vous sur l’article des énergies de demain de l’Energie Mag.

FOCUS SUR la Bioénergie

Les bioénergies représentent l'ensemble des énergies dérivées de la conversion de l'énergie solaire en biomasse ( matière organique d'origine végétale, animale… utilisable comme source d'énergie) par des processus biologiques, autrement dit par la photosynthèse.

Dans des conditions d'exploitation durable, ces énergies sont considérées comme renouvelables et neutres en carbone. Parmi les bioénergies, on peut citer le bois, le biogaz ou encore… le marc de café !