Aller au contenu principal

Le Smart Building au cœur de la transition énergétique

Domotique, maison connectée, Smart Building (bâtiment intelligent)… Derrière ces termes qui ont fait leur apparition il y a déjà quelques années se cachent des notions à la fois similaires et très différentes. Mais toutes ont en commun la volonté d’engager tous les usagers dans une démarche de transition énergétique. Décryptage.

Le Smart Building : intelligent ou connecté ?

Concrètement, un Smart Building est un bâtiment à haute efficacité énergétique qui utilise les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). L’objectif est d’améliorer la gestion de l’énergie et des appareils électriques sur le réseau. Le Smart Building est équipé de Smart Grids qui permettent de transmettre des informations, de gérer et stocker des données sur l’utilisation du bâtiment pour adapter et rentabiliser sa consommation d’énergie.

Un Smart Building peut être une maison individuelle équipée en domotique ou un bâtiment à énergie positive, qui accueille des bureaux par exemple .

Comment fonctionne un Smart Building ?

Un Smart Building est équipé de Smart Grids, ces réseaux électriques communicants qui permettent d’optimiser la production, la distribution, mais aussi la consommation électrique d’un bâtiment.

Les Smart Grids fonctionnent de manière simple : ils utilisent la technologie numérique afin de réduire intelligemment la consommation d'électricité. Ce système de contrôle permet la production et le stockage décentralisés de l'électricité. Il vise à prendre en compte les besoins des utilisateurs afin de leur garantir un approvisionnement durable et sûr à moindre coût.

Les Smart Grids ont quatre caractéristiques majeures :

  • flexibilité : gestion de l’équilibre entre production et consommation,
  • fiabilité : amélioration de l’efficacité et de la sécurité des réseaux,
  • accessibilité : intégration des sources d’énergies renouvelables sur l’ensemble du réseau,
  • économies d’énergie et diminution des coûts : meilleure gestion du système

Les Smart Grids permettent donc un contrôle des flux en temps réel, via des capteurs installés sur le réseau, une intégration des énergies renouvelables au réseau et une gestion plus responsable des consommations individuelles via les compteurs communicants (le compteur « Linky » pour l'électricité).

Des structures symboles de la transition énergétique

Le Smart Building permet de concrétiser les objectifs de transition énergétique en proposant aux TPE de mieux maîtriser leur consommation énergétique. Le tout grâce à des innovations comme le thermostat connecté, le contrôle à distance via des applications, du chauffage et de la lumière dans des bureaux ou des commerces. Ainsi, les TPE peuvent réaliser des économies d’énergie, gagner en confort et apporter une vraie plus-value à leurs locaux.

FOCUS sur la transition énergétique

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LOI n° 2015-992 du 17 août 2015) est une loi "d'action et de mobilisation" qui engage aussi bien les citoyens, les entreprises et les collectivités. Elle a pour but de permettre à la France de réduire ses émissions de gaz à effets de serre, de renforcer son indépendance énergétique et d’accélérer la croissance verte. Elle se donne comme objectif de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990, que la part des énergies renouvelables représente 30 % de la consommation totale d’énergie en 2030 et enfin de réduire à 50 % la part du nucléaire dans la production d'électricité à horizon 2025.

Sources

Batiweb - Bâtiment intelligent et maison connectée au coeur de la transition énergétique