Aller au contenu principal

Quelles perspectives pour l’autoconsommation collective d’électricité ?

De plus en plus d’usagers produisent et consomment leur propre énergie, notamment grâce à l’électricité d’origine photovoltaïque. Ce phénomène, appelé “autoconsommation individuelle” fait aujourd’hui des émules puisque de nombreux consommateurs se regroupent pour autoconsommer à plusieurs. Bienvenue dans l’ère de l’autoconsommation collective.

TPE, pourquoi passer à l’autoconsommation collective

L’autoconsommation collective n’est pas réservée aux grands groupes et aux collectivités, bien au contraire. Les structures plus petites peuvent mettre en commun leur production d’énergie pour :

  • profiter d’une énergie moins coûteuse,
  • utiliser une énergie plus respectueuse de l’environnement puisque l’autoconsommation collective repose la plupart du temps sur le photovoltaïque,
  • augmenter la valeur immobilière d’un local de travail,
  • revendre la production non consommée à d'autres acteurs à un tarif non régulé en bénéficiant de la complémentarité des profils de consommation : les entreprises sont fermées les soirs et weekends quand les particuliers sont à domicile, ce qui permet aux premières de générer un profit sur la revente de surplus d'électricité autoproduite.

Par ailleurs, l'autoconsommation collective permet de consommer le surplus de production électrique d'autoconsommateurs tiers si besoin. Pour d'autres, elle contribue à mutualiser le financement d'une installation et d'optimiser l'utilisation de la production entre différents types de consommateurs (résidentiel, tertiaire et industriel).

Comment mettre en place un système d’autoconsommation collective ?

Tout d’abord, il est essentiel que les parties prenantes soient liées entre elles par personne morale (association, coopérative, copropriété…).

Ensuite, il est nécessaire de :

  • disposer d'un compteur communicant Linky afin que toutes les parties connaissent leur courbe de charge individuelle,
  • faire réaliser un audit de faisabilité par Enedis,
  • signer une convention d'autoconsommation collective entre la personne morale organisatrice de l'opération et Enedis.

My Power, l’offre ENGIE dédiée à l’autoconsommation

Pour démarrer dans l’autoconsommation, ENGIE propose une offre dédiée aux particuliers : My Power. Celle-ci propose un système d’installation solaire en autoconsommation qui permet de consommer l’énergie produite par les panneaux solaires, pour les besoins de la maison (chauffage, éclairage, électroménager, eau chaude…). Grâce à un matériel européen de qualité, sélectionné et testé par des experts ENGIE, les clients My Power produisent de l’électricité verte, issue d’une source d’énergie inépuisable.

L’offre My Power propose plusieurs solutions de panneaux photovoltaïques, avec ou sans stockage, qui s’adaptent à chaque client en fonction des consommations énergétiques, des spécificités de leur logement ou encore de leur budget.

FOCUS sur l’autoconsommation collective

 

L'autoconsommation est dite collective quand "la fourniture d'électricité est effectuée entre un ou plusieurs producteurs et un ou plusieurs consommateurs finaux liés entre eux au sein d'une personne morale et dont les points de soutirage et d'injection sont situés sur une même antenne basse tension du réseau public de distribution". Ce type de consommation énergétique est régie par l'ordonnance n° 2016-1019 du 27 juillet 2016.