Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Artisans, commerçants... Les clefs pour recruter de nouveaux collaborateurs

Artisans, commerçants... Les clefs pour recruter de nouveaux collaborateurs

Le recrutement n’est pas toujours aisé pour les entrepreneurs de TPE. Entre recherche d’expertise et de polyvalence, la perle rare est parfois difficile à débusquer. Comment les artisans peuvent-ils s’assurer de bien recruter ? 

Recrutement : quelques principes généraux

  1. anticiper ses besoins pour éviter de recruter dans l’urgence et devoir précipiter le processus de recrutement.
  2. attirer les bons profils en publiant une annonce sur des sites spécialisés ou en faisant appel à une expertise RH comme peuvent le proposer Pôle Emploi ou les missions locales en mairie. Il existe aussi des outils de recrutement généraux comme Gestmax ou Taleez qui diffusent les offres sur tous les sites spécialisés (aussi appelés jobboards) en quelques secondes. Cela permet de bien cibler les profils et de gagner du temps.

  3. utiliser les réseaux sociaux comme Linkedin qui compte de plus en plus d’artisans inscrits, ou Facebook qui propose des groupes dédiés à l’emploi par secteur.

  4. privilégier le bouche-à-oreille, qui reste un très bon moyen pour recruter le bon profil.

  5. réduire les risques d’un recrutement malheureux: demander des recommandations et les vérifier, écouter le candidat pour détecter ses aspirations et sa motivation.

Le recrutement dans des secteurs d’activité spécifiques

Si de nombreux organismes et sites Internet généralistes permettent de recruter, il existe aussi des solutions dédiées à des secteurs d’activité bien précis. Citons notamment les chambres de commerce et de l’industrie. CCI France présente par exemple les offres d'emploi disponibles actuellement dans les Chambres de Commerce et d'Industrie locales ou régionales. Ces offres sont alimentées par chaque CCI grâce au réseau "Carrières et Mobilité" communiquant via l'intranet des Chambres de Commerce. 

Les artisans entrepreneurs pourront aussi se rapprocher de leur confédération, dont la plupart relaient les offres d’emploi, pour bien cibler leur recrutement. 

Enfin, il existe des sites dédiés à un secteur d’activité au sens large. Par exemple, alimetiers.com propose un grand nombre d’offres et de demandes d’emploi dans les métiers de bouche. 

Focus sur deux secteurs

  • Le recrutement en boulangerie

La boulangerie, la pâtisserie et plus généralement les métiers artisanaux rencontrent d’importantes difficultés de recrutement.

Les boulangers qui souhaitent recruter disposent néanmoins de ressources dédiées à leur secteur d’activité comme le site Internet boulanger.net, qui propose un large forum de discussion avec offres d’emploi et conseils de recrutement. 

 

  • Le recrutement en boucherie

Selon l’enquête “Besoins en main-d’œuvre” de Pôle-emploi-Crédoc, les bouchers sont les plus difficiles à recruter, après les Charpentiers. Pour recruter un bon artisan-boucher, l’idéal est de se rapprocher des écoles, qui peuvent faire le lien entre TPE et étudiants arrivant sur le marché. Parmi les écoles dédiées au CAP Boucherie, citons l'École professionnelle de la boucherie et les centres de formation d'apprentis (CFA) spécialisés dans le secteur de la boucherie et répartis dans toute la France.