Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Actualités
  3. Energie Mag - L'esprit d'entreprendre
  4. Votre business
  5. Bouchers, boulangers, menuisiers… La Lorraine vous accompagne !

Bouchers, boulangers, menuisiers… La Lorraine vous accompagne !

Les initiatives pour accompagner les TPE en région, notamment les artisans, se multiplient. Aujourd’hui, l’Energie Mag part en Lorraine à la rencontre de l’association ALEXIS qui, en partenariat avec la Banque de France, aide les futurs entrepreneurs à s’acculturer à la finance.

La Lorraine, un territoire d’avenir pour les artisans

Plus de 6.000 TPE ont été créées depuis plus de trente ans. Avec ce chiffre impressionnant, la Lorraine se place comme un territoire propice à la création d’entreprises, qui compte de nombreux artisans bouchers, plombiers, restaurateurs ou encore menuisiers.

L’association ALEXIS accompagne depuis 36 ans les créateurs de TPE pour leur permettre de développer leurs projets sereinement grâce à l’expertise d’une équipe de 33 collaborateurs passionnés par l'entrepreneuriat. Tous les ans, ALEXIS accueille ainsi 2 000 porteurs de projets dans l'un de ses 8 établissements. “Notre objectif est d’accompagner les créateurs d’entreprise, qu’ils soient demandeurs d’emploi ou salariés, dans une approche globale et individualisée. Nous nous inscrivons dans une dynamique de projet structurant pour l’économie du territoire, et aussi dans une politique d’équilibre entre les pôles métropolitains et les territoires ruraux, essentielle aujourd’hui” témoigne Louis-Michel Barnier, délégué général d’ALEXIS.

Chaque année, ce sont ainsi 400 nouvelles TPE qui se créent avec l'appui de l’association. Récemment, ALEXIS a conclu un partenariat avec la Banque de France des départements lorrains. L’objectif : créer une vraie culture des finances pour penser à long terme le développement de ces TPE, qui représentent l’avenir économique de la région. “Chaque Banque de France départementale dispose désormais d’un correspondant dédié aux TPE. L’objectif est de faciliter leur entrée dans le monde financier, d’améliorer leurs connaissances dans l’analyse des comptes et d’acculturer les créateurs d’entreprises au financement externe”, souligne Denis Camillini, directeur de la Banque de France de Moselle.

La culture financière, une clef de la réussite pour les artisans

À une époque très concurrentielle où la création de TPE est croissante, la culture financière n’est plus l’apanage des PME et des grands groupes. Au même titre que la culture d’entreprise, elle doit être ancrée dans le quotidien des TPE pour leur permettre de développer leur business. Pour certaines, comme les start-ups, c’est même un enjeu de survie : si les porteurs de projet avaient une meilleure connaissance générale des tenants et des aboutissants du financement des entreprises émergentes, ils comprendraient mieux les contraintes des futurs investisseurs et pourraient négocier plus facilement. Il existe aujourd’hui des structures qui accompagnent les TPE dans cette démarche d’acculturation financière. À l’image de la plateforme Formee, qui a pour ambition de délivrer des conseils financiers pour les entrepreneurs et les artisans. Comme un véritable coach, Formee veut aider l'artisan ou l'entrepreneur à gérer sa trésorerie grâce à une interface simple et pratique.

L’accompagnement associatif, une initiative qui explose

Si les plateformes se développent, les associations ont la part belle dans l’accompagnement des TPE, notamment en région. Fortes de leur proximité et de leur connaissance des territoires, elles apportent aux TPE une expertise très profitable. Créée en 1974, ECTI, association à but non lucratif reconnue d’utilité publique, est par exemple la plus ancienne des associations françaises de seniors volontaires. ECTI rassemble 2 000 experts bénévoles dans toutes les régions de France. Anciens cadres et responsables d’entreprise et d’administrations, techniciens, artisans, ils disposent d’une expérience pratique pluridisciplinaire technique, commerciale ou managériale.

Et ça fonctionne ! Du côté d’ALEXIS, d’ici à la fin 2019, trois nouveaux pôles d'entrepreneuriat seront inaugurés à Étain, Dieuze et Morhange. Pour le plus grand bonheur des artisans locaux, comme M’Bong : “Ce qui a changé grâce à ALEXIS Lorraine ? Tout ! On a revu la communication, la gestion commerciale, la gestion administrative, l'aspect juridique… J'ai participé à des formations et aujourd'hui mon activité est croissante.