Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Energie Mag L'esprit d'entreprendre
  3. TPE : 3 exemples de consommation collaborative à adopter

TPE : 3 exemples de consommation collaborative à adopter

Ces dernières années, la consommation collaborative - autrement dit l’échange de biens ou de services à des fins d’usage - connaît un vrai bond. Éco-responsable et pratique, elle est de plus en plus adoptée par les TPE qui y voient des opportunités de faire des économies, y compris d’énergie.

 

Consommation

Etude ADEME

Dans sa nouvelle étude, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) explique que la consommation collaborative est en évolution permanente et qu’elle est multiforme. C’est-à-dire que selon le profil de votre entreprise et son activité, elle peut prendre différentes formes. Voici trois exemples de consommation collaborative faciles à adopter pour votre entreprise.

Le covoiturage

Très utilisé par les particuliers, le covoiturage n’en est pas moins judicieux pour les TPE. Que ce soit pour le transport de salariés ou de marchandise, il est à la fois économique et et plus respectueux de l’environnement en diminuant l’utilisation de véhicule. La conséquence environnementale d’un trajet par passager en covoiturage de courte distance diminue d’autant plus que le taux d’occupation du véhicule augmente (-50 % pour 2 passagers, -75 % pour 4 passagers).

La bonne idée : en zone rurale, les commerçants peuvent s’organiser pour livrer des marchandises avec un seul véhicule au lieu d’avoir chacun une camionnette.

L’échange de biens

Si vous disposez d’équipements dont vous ne vous servez pas quotidiennement, les mettre à disposition d’une autre structure peut être un bon moyen de rentabiliser votre investissement. À l’inverse, si c’est à vous qu’on prête ou qu’on loue des équipements, cela vous permet de réaliser des économies tout en vous inscrivant dans une démarche écoresponsable. Dans le cas d’une machine utilisée 24 fois par an et louée à 3 TPE, les émissions de CO2 sont réduites d’environ 60 % pour chaque utilisation par rapport à une utilisation individuelle.

La bonne idée :  si vous êtes une start-up et que vous disposez d’un équipement innovant comme une imprimante 3D, il peut être judicieux de mettre en place un échange de bien. Par exemple, faire profiter de votre imprimante 3D à une TPE, en échange d’une machine qui vous serait utile et que ne possédez pas.

La mutualisation de l’espace de travail

Nous vous avons déjà parlé des espaces de coworking. En plus d’être pratiques et de permettre aux TPE de créer du lien, cela vous permet de faire des économies sur le loyer de votre entreprise. Dans cette optique, les frais d’énergie et les équipements sont la plupart du temps mutualisés. Quand quatre entreprises partagent leurs locaux, la consommation énergétique diminue d’environ 40 %.

La bonne idée : de plus en plus d’artisans partagent aujourd’hui des locaux ou utilisent un lieu de coworking. Et puisque cela permet aussi le partage des biens et la mise en place de covoiturage, la boucle est bouclée !

Et vous, quels sont les autres exemples de consommation collaborative que vous utilisez au sein de votre TPE ?

Point de vue ENGIE

Depuis 2 ans, ENGIE propose aux collaborateurs de son siège social l’autopartage de 10 véhicules électriques en libre accès. Cette initiative favorise la mobilité verte, contribue à l’engagement RSE du Groupe et permet la réduction de coûts, tels que les notes de taxis, le remboursement d’indemnités kilométriques, etc.