Aller au contenu principal

Pressing : comment faire des économies d'énergie ?

Les activités de pressing utilisent une quantité d'énergie non négligeable. ENGIE Pros met à votre disposition quelques préconisations pour la maîtrise de l’énergie dans les entreprises de nettoyage à sec et blanchisserie : entretien des machines de nettoyage à sec, système d’aqua-nettoyage, installation d’une régulation de chauffage, ventilation et système de récupération de l’eau, ou encore éclairage naturel…

Pressings : saisissez les opportunités d’investissement

Votre secteur est régulièrement soumis à des évolutions réglementaires très contraignantes, comme l’interdiction prochaine du perchloréthylène, qui ont un impact direct sur votre équipement et vos investissements.

Pourtant, ces derniers peuvent représenter d’importantes opportunités pour réduire vos dépenses grâce aux économies d’énergie, améliorer le confort de vos employés et soigner votre image de marque auprès de vos clients. 

Vos objectifs d’économie d’énergie

Les dépenses énergétiques d’un pressing représentent en moyenne par an :

3% du chiffre d’affaires

16 000 kWh

1 000€ HT par personne productive

En fonction des types d’installations, la mise en place de nouvelles solutions peut représenter jusqu’à 40% d’économies sur vos dépenses énergétiques totales, avec un retour sur investissement dès la troisième année.

Tableau de bord de vos consommations d’énergie

Fabrication-production : 83% des consommations

Eclairage : 7% des consommations

Chauffage : 6% des consommations

Vos leviers d’action

 
Les machines de production

Gain moyen : de 30 à 50% selon l’installation

Dès le 1er janvier 2022, toutes les machines tournant au perchloréthylène seront interdites. Mais ce changement réglementaire représente l’opportunité d’installer du matériel plus sain pour votre environnement de travail, plus performant énergétiquement et déjà rentabilisable avant cette date.

L’aquanettoyage apparaît comme la meilleure solution de remplacement. Elle implique l’installation de nouvelles machines (laveuse, sécheuse et pompe doseuse) mais bénéficie d’aides financières pouvant aller jusqu’à 40% du prix HT de l’investissement, plafonnées à 12 500 €.

 

Les chiffres clés de l’aqua-nettoyage:

De 40 à 50% d’économies sur vos dépenses d’électricité

Coût moyen : de 20 à 30 000€ HT dont jusqu’à 40% peut être pris en charge par des aides publiques

Retour sur investissement en moins de 3 ans

Economies d’énergie : la checklist machine

Calorifugez la cuve de stockage des eaux de refroidissement de la machine de nettoyage à sec

Eteignez les compresseurs le plus souvent possible : nuit, week-end, jours fériés

Ne laissez pas les machines sous tension lorsqu’elles ne sont pas utilisées

Récupérez l’eau de pluie pour le système de refroidissement des machines

Nettoyez les filtres à boutons, à peluches et à solvant chaque jour

Faites vérifier annuellement les machines de nettoyage à sec par un organisme compétent

Chassez les éventuelles fuites sur le réseau d’air comprimé

Pensez à détartrer les machines

 Le recyclage de l’eau chaude

 
Gain moyen : jusqu’à 20% sur la facture d’eau et 10% sur la facture d’énergie

Préchauffée à 40°C et parfaitement propre, l’eau issue du système de refroidissement de vos machines de nettoyage à sec peut avoir plusieurs usages :

Alimenter vos machines à laver,

Etre utilisée pour le lavage des mains et des sols,

Etre réutilisée par vos machines de nettoyage à sec pour un nouveau cycle.

Cette récupération est permise par l’installation d’une bâche en plastique isotherme, souple ou rigide, appelée « cuve de stockage ». L’eau peut ensuite être réutilisée immédiatement ou stockée dans un ballon d’eau chaude.

La ventilation

Gain moyen : 3 000 kWh par an

Les machines de dernière génération, et leur nettoyage à sec nettement plus respectueux de l’environnement (notamment en matière d’émissions fugitives de perchloroéthylène), peuvent permettre de se passer d’un système de ventilation visant à expulser les rejets atmosphériques des locaux de production. Concrètement, cela évite pour le pressing l’achat d’un nouveau moteur de ventilation et par conséquent, une consommation supplémentaire d’électricité.

Le détartrage

 
Gain moyen : de 10% à 30% selon le système choisi

Trois millimètres de tartre sur une résistance = 30% d’énergie consommée en plus. En plus de ses conséquences très négatives sur leur consommation énergétique, le tartre endommage vos machines et favorise les pannes.

Il existe plusieurs types de traitements mais à long terme, les traitements ioniques et par champ magnétique mobile s’avèrent 2 à 3 fois plus économiques que les traitements chimiques comme les adoucisseurs d’eau.

Le chauffage

 
Gain moyen : jusqu’à 20% d’économies

L’installation d’une régulation de chauffage représente jusqu’à 20% d’économies. Baisser la température ambiance d’1°C permet une réduction de 7% de la consommation. Enfin, tous vos locaux n’ont pas besoin d’être chauffés à la même température, selon leur usage.

Sources : CNIDEP (Centre National d’Innovation pour le Développement durable et l’Environnement dans les Petites entreprises), Chambre des Métiers et de l’artisanat de l’Eure, Chambre des Métiers et de l’artisanat de Seine-Maritime, Chambre des Métiers et de l’artisanat de Haute-Normandie, Chambre des Métiers et de l’artisanat de Midi-Pyrénées, Chambre des Métiers et de l’artisanat de l’ Île-de-France, Ministère des Affaires sociales et de la Santé, Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Tous nos écogestes & travaux

Recyclez l'eau de refroidissement de vos machines de nettoyage à sec

En savoir plus

Remplacez vos machines de nettoyage à sec utilisant des perchloréthylènes

En savoir plus

Dégagez le condenseur de votre climatisation

En savoir plus

Et vous , combien pourriez-vous gagner ?

Répondez à notre enquête sur les économies d'énergie et découvrez nos conseils personnalisés

Engie propose aux professionnels de répondre à cette enquête, afin de mieux maîtriser leur consommation.

Pour aller plus loin ...

Infographie
ENGIE-eco-energie-vetement

Cas concret : un magasin de vêtements

Voici l'exemple d'une boutique de vêtements qui pourrait économiser jusqu'à 319 €/an en mettant en œuvre nos conseils tout en touchant en plus une aide financière de 180 €.

Lire plus
Infographie
Bureau d etude Engie economie d energie

Cas concret : un bureau d’études

Voici l'exemple d'un bureau d’études situé à Villeurbanne qui a économisé jusqu'à 404 €/an sur sa facture en mettant en œuvre nos conseils et  tout en touchant en plus une aide financière de 145 €.

Lire plus
Infographie
ENGIE-eco-energie-boulanger

Cas concret : une boulangerie-pâtisserie

Voici l'exemple d'une boulangerie située à Alençon en Normandie qui pourrait économiser jusqu'à 1776 €/an en mettant en œuvre nos conseils tout en touchant en plus une aide financière de 195 €.

Lire plus