Aller au contenu principal

Réutilisez l'air de vos hangars chauffés

S'ils sont équipés d'une VMC à double flux, vous pouvez recycler l'air de vos hangars chauffés pour y apporter plus de chaleur et ainsi potentiellement économiser sur votre facture de chauffage.

  • Investissement
  • Complexité
    Expert
  • Economies
    Jusqu'à 25% /an
  • Aides de l'Etat
    Aucune
  • Temps de réalisation
    1 semaine à 1 mois
  • Impact écologique
    321 kg de CO2/an*
Je passe à l'action
Faites appel à un artisan spécialisé pour réaliser les travaux de raccordement et pensez à prévoir un espace suffisant pour l'installation du réseau de chaleur. Pensez également à vous équiper d'une VMC double-flux avant de mettre en place cette intervention. Si vous n'êtes pas propriétaire du hangar, il vous faudra demander l'accord du propriétaire avant d'entamer tous travaux. Envisagez aussi la fermeture de votre entreprise le temps des opérations.
J'optimise
Recycler l'air chaud issu de vos hangars chauffés vous permet de chauffer, du moins en partie, le reste de vos locaux, vous permettant ainsi de réaliser des économies potentielles sur votre facture de chauffage. L'investissement étant conséquent, la rentabilité de ces travaux est à envisager à long terme (plus de trois ans).

SOURCES : 
ADEME : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/2-maitriser-energie-en-agriculture-reference-ademe-8135.pdf

*Le gain en CO2 lié est à cette préconisation est de  321 kg de CO2/an
Soit l'équivalent de 77 allers-retours Paris-Marseille en TGV pour une personne.
Calcul indicatif effectué sur la base d'hypothèses : 0,08 tonnes de CO2/MWh économisés pour l'électricité et de 0,24 tonnes de CO2/MWh économisés pour le gaz

Ecogestes & travaux

Installez une ventilation hybride hygroréglable

En savoir plus

Entretenez régulièrement votre chaudière

En savoir plus
Aides de l'Etat disponibles

Isolez les murs de votre local

En savoir plus
Répondez à notre enquête sur les économies d'énergie et découvrez nos conseils personnalisés

Engie propose aux professionnels de répondre à cette enquête, afin de mieux maîtriser leur consommation.