Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Energie Mag L'esprit d'entreprendre
  3. Autoconsommation énergétique : TPE et citoyens s’unissent

Autoconsommation énergétique : TPE et citoyens s’unissent

Après l’Allemagne, la Belgique ou encore le Danemark, c’est au tour de la France de voir ses citoyens et ses TPE s’unir en faveur de l’énergie verte. Ainsi, un peu partout dans l’Hexagone, des collectifs improvisés se lancent dans l’installation d’éoliennes, de panneaux photovoltaïques ou d’autres sources d’énergies renouvelables. Décryptage.

autoconsommation-énergétique

Projets d'énergies renouvelables

Conception de serres photovoltaïques pour une activité agricole, construction d’une centrale hydro-électrique dans le département des Hautes-Alpes, d’éoliennes dans le Pas-de-Calais… Autant d’actions qui montrent que les citoyens et les TPE sont aujourd’hui nombreux à se préoccuper de leur consommation d’énergie, surtout quand celle-ci est « propre ».

D’après Marc Mossalgue, chargé de communication pour l’association Energie Partagée : « Il n’y a pas de recensement précis, mais à l’échelle de la France, on estime qu’il y a environ 350 projets d’énergies renouvelables. Ils peuvent être à l’initiative soit de collectifs de citoyens, soit de collectivités qui veulent impliquer leurs habitants, soit d’entreprises qui estiment que la réussite de leur projet ne marchera que s’ils impliquent les citoyens et les collectivités ». Energie Partagée accompagne citoyens et TPE dans leur démarche de réappropriation de l’énergie et a déjà permis le financement d’une trentaine de projets grâce à un fonctionnement similaire au crowdfunding (ou économie collaborative).

Crowdfunding énergétique

Dans la veine du crowdfunding énergétique, on peut aussi compter sur Lumo, un site qui s’est donné pour mission d’encourager la transition énergétique et les projets de production d’énergies vertes :

« Aujourd’hui Lumo rassemble une communauté de 4 000 ‘Lumonautes’. 3 M€ ont été collectés au profit de 30 projets basés sur les 3 énergies dont la source est “gratuite” (le soleil, l’eau et le vent) qui produiront plus de 190 millions de kWh d’électricité verte chaque année, soit la consommation en électricité spécifique de 70 000 foyers ! »

Même discours du côté de Michel Leclercq, initiateur d’un projet citoyen d’installations d’éoliennes dans le parc de Béganne, en Bretagne : « Dans un pays aussi centralisé et nucléarisé que la France, les gens peuvent se réapproprier l’énergie, en exploitant des ressources locales valorisant leur territoire. Et avec une partie des bénéfices,  financer des actions d’économies d’énergie ».

Son projet a mené à la construction de quatre éoliennes produisant 20 400 mégawatts par heure, soit l’équivalent de la consommation électrique, hors chauffage, de 8 000 foyers. Elles ont été financées grâce à la participation de plus de 1000 particuliers, de structures spécialisées dans l’économie sociale et solidaire, du mouvement Énergie Partagée et de banques partenaires.

À Clermont-Ferrand, la coopérative Combrailles Durables, rassemble collectivités, citoyens, associations et entreprises. Elle gère une dizaine d’installations photovoltaïques sur des bâtiments publics.

Et chez ENGIE?

Chez ENGIE, nous nous engageons depuis plusieurs années dans la transition énergétique. Ainsi, nous proposons des offres vertes, où pour tout kWh consommé, l’équivalent en électricité renouvelable est injecté dans le réseau. Cela permet notamment aux TPE de réduire leur facture d’énergie.

Pour en savoir plus, c’est par ici.

Et vous, prêt à passer à l’énergie verte ?

SOURCES

Up-inspirer.fr - Up le mag Inspirer le quotidien 

Découvrez le reportage de FR3 sur le parc de Béganne :