Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Actualités
  3. Energie Mag - L'esprit d'entreprendre
  4. Innovations énergétiques
  5. Véhicule électrique : le bond en avant des bornes de recharge

Véhicule électrique : le bond en avant des bornes de recharge

En avril dernier, nous vous parlions de l’augmentation des ventes de véhicules verts et de l’initiative de la Mairie de Paris d’inciter les TPE à investir.

L’essor à grande échelle des véhicules verts, induisant celui des bornes de recharges, se confirme dans toute la France.

Appels à projets de l’ADEME

Imaginez la situation : à bord de votre véhicule électrique, vous devez livrer des marchandises entre Dunkerque et Marseille. Mission impossible ?

Plus pour longtemps. En effet,  plusieurs collectivités locales ont profité des appels à projets de l’ADEME pour équiper leur territoire en bornes de recharge, en bénéficiant  d'aides de l'État à hauteur de 50 %, comme Rennes et La Roche-sur-Yon. Un classement des bornes de recharge par habitant place en tête Paris et les Hauts-de-Seine. Suivent l'Indre-et-Loire, la Lozère, la Seine-et-Marne, le Morbihan et les Deux-Sèvres, des départements où les élus ont pris le sujet à bras le corps.

Maillage bornes de recharge

L’objectif à terme est d’augmenter le nombre de bornes de recharge sur le territoire français et permettre ainsi aux usagers de parcourir de plus longues distances sans devoir s’éloigner de leurs itinéraires pour traquer les installations.

Les projections présentées aux députés évoquent 45.000 installations dès 2020. Selon Marie Castelli, secrétaire générale de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), « L'Hexagone compte environ 100.000 véhicules électriques, il faudrait près de 120 000 bornes, qui estime qu'un réseau principal devrait se doubler de charges d'appoint ». Rappelons que la loi sur la transition énergétique d'août 2014 pariait sur 7 millions de points de charge en 2030.

La plateforme Gireve

Ce chiffre est loin d’être inatteignable grâce à l’initiative Gireve, une plateforme créée par des acteurs français dont ENGIE, PSA et Renault.

L'idée : interconnecter les infrastructures pour que l'automobiliste, habitué à payer son péage d'autoroute à la même société même s'il a transité sur un autre réseau, puisse faire de même s'il charge sur une borne de son choix. L’usager disposerait de l'équivalent d'un badge autoroutier. Ainsi, lorsque le propriétaire d'un véhicule électrique prend un abonnement pour recharger sa batterie, il se branche sur n'importe quel point, tout en recevant une seule et même facture.

Déploiement

De nombreux professionnels sont en attente de ce déploiement, qui signifierait pour eux des possibilités plus étendues pour leurs activités, tout en gardant une conduite éco-responsable. Hervé Sachot, patron d’une entreprise de livraison, en fait partie : « J’attends une harmonisation avant de muscler ma flotte de camions électriques ».

En attendant, le département des Hautes-Alpes vient d’annoncer la mise en place de 80 bornes de recharge électrique dans les prochains mois.

Patrons de TPE, pensez-vous investir dans un véhicule électrique si le maillage des bornes se densifie ?