Aller au contenu principal

Un pas de plus pour ENGIE dans la production de biogaz à domicile

En France, 150 millions de tonnes de déjections animales (fumier, lisier...) et autres déchets agricoles sont produits chaque année. S'ils étaient méthanisés, ces déchets pourraient produire entre 3 à 5 % des besoins énergétiques du pays. Précurseur de l’autoconsommation énergétique, ENGIE vient de faire l’acquisition de la start-up israélienne HomeBiogas, qui permet de produire du biogaz à domicile.

ENGIE et HomeBiogas, une collaboration évidente

HomeBiogas, lancée en 2012, propose un digesteur (sorte de méthaniseur) de biogaz de petite taille qui permet de produire du gaz et de l’engrais à partir des déchets alimentaires de votre cuisine.

Le digesteur, à monter soi-même à la maison, peut être commandé sur internet pour 650 dollars. Lorsqu'il est utilisé régulièrement, son investissement est rentabilisé en moins d'un an. Il s’adresse aux familles possédant un jardin et vivant dans un climat plutôt chaud. Ce projet vise aussi bien les pays émergents, comme alternative au charbon et au bois, que les pays développés.

Concrètement, avec seulement 2 kilos de restes de nourriture ou autres restes, HomeBiogas peut fournir jusqu'à 2 heures de gaz de cuisson par jour. Le système permet ainsi de valoriser les ressources inutilisées et de créer sa propre énergie. HomeBiogas a développé d’autres produits : des engrais organiques et liquides pour nourrir les cultures et les jardins domestiques.

Les avantages de produire son propre biogaz

  • une valorisation des déchets, qui deviennent de la matière première brute et gratuite,
  • une réponse simple et indépendante aux facteurs climatiques aléatoires tels que l’intensité de la force du vent ou la durée d’ensoleillement, 
  • la production d’une énergie globalement écologique,
  • une installation simple et rapide à mettre en place.

Devenez co-producteur de biogaz avec ENGIE

Avec l’offre Mon Gaz Vert, ENGIE propose aux particuliers d’être acteur du développement des énergies renouvelables en France et de contribuer ainsi à réduire la production de gaz à effets de serre.

Mon Gaz Vert est une offre avec 10% de gaz vert et un ancrage territorial 100% français. Des matières organiques diversifiées : déchets agricoles, déchets provenant de l’industrie agro-alimentaire… sont transformés en gaz vert utilisé comme carburant pour des véhicules moins polluants, afin de contribuer à un progrès plus harmonieux.

Focus sur le biogaz

Le biogaz est un gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène.

Cette fermentation, appelée aussi méthanisation, se produit naturellement (dans les marais par exemple) ou spontanément dans les décharges contenant des déchets organiques. Elle peut également être provoquée artificiellement dans des digesteurs (pour traiter des boues d'épuration, des déchets organiques industriels ou agricoles...).

Le biogaz a les mêmes propriétés que celles du gaz naturel : il est composé essentiellement de méthane (entre 50 et 70%).