Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Tout savoir sur la remise aux normes d’un tableau électrique

Tout savoir sur la remise aux normes d’un tableau électrique

Le tableau électrique se présente comme un coffret contenant des rangées de rails métalliques. C’est sur ces derniers que sont clipsés les différents dispositifs de répartition et de protection. Le tableau électrique permet de distribuer, contrôler et protéger les différents circuits électriques qui alimentent chaque pièce. Il garantit également une bonne organisation des circuits.

Pourquoi remettre aux normes un tableau électrique

Il est indispensable de veiller à ce qu’un tableau électrique soit toujours aux normes, ne serait-ce que pour des raisons de sécurité et pour :

  • être en conformité avec la législation en vigueur, qui peut avoir un impact sur l’assurance d’un local de travail,
  • garantir la protection de ses collaborateurs et de ses clients,
  • valoriser son lieu de travail avec un équipement remis aux normes en cas de vente.

En quoi consiste la remise aux normes d’un tableau électrique

Tous les quinze ans en moyenne, il est nécessaire de remettre aux normes un tableau électrique. Ce dernier doit répondre à un ensemble de réglementation, donc être conforme à la norme NF C 15-100, en vigueur sur les installations électriques françaises.

Plusieurs paramètres doivent être vérifiés lors de ces travaux :

  • un tableau électrique doit être bien étiqueté : chaque circuit du tableau électrique doit être repéré par une indication appropriée, correspondant aux besoins de l’usager et du professionnel. Ce repérage doit préciser les locaux desservis et la fonction (par exemple au moyen de pictogrammes ou autres indications appropriées),
  • moderniser les disjoncteurs : il est nécessaire de préférer les disjoncteurs électriques à connexion automatique. Ces disjoncteurs sont plus efficaces, plus faciles à installer et n’occupent pas un grand emplacement dans le tableau électrique,
  • remplacer les fusibles par des disjoncteurs qui sont plus performants et surtout réarmables à volonté,
  • équiper le tableau électrique d’interrupteurs différentiels : l’interrupteur différentiel permet d’éviter les risques d’électrocution, en détectant les fuites du courant électrique. C’est grâce à ces interrupteurs que la circulation du courant sera contrôlée en permanence.

Combien coûte la remise aux normes d’un tableau électrique

Le coût de cette opération dépend de plusieurs facteurs comme le type de l’appareillage, l’état de l’installation électrique existante, les besoins du local de travail. Il est indispensable d’effectuer une analyse approfondie du système électrique pour pouvoir évaluer les coûts de ces travaux.

A titre d’exemple, le remplacement d’un tableau comportant des fusibles avec un tableau à interrupteurs différentiels coûte entre 700 € et 1900 €. Les tarifs dépendent principalement de la surface du local de travail et des appareils électriques installés. Pour des travaux plus importants, les tarifs peuvent atteindre 2 500 €.

Nous vous recommandons de vous adresser à un professionnel de l’électricité pour faire estimer le coût des travaux. Pour informations, ce type de travaux doit également être validés par un agent du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité) qui fournira une attention (un certificat de conformité).

FOCUS sur les points fondamentaux de la norme NF C 15-100

  • Toutes les masses métalliques du lieu doivent être mises à la terre et raccordés à un conducteur de protection ;
  • Les circuits électriques dans les pièces d’eau doivent être protégés par un interrupteur 30mA ;
  • Un disjoncteur doit se trouver en tête du tableau électrique ;
  • Le parafoudre est obligatoire dans certaines régions de France et sous certaines conditions ;
  • Tous les circuits doivent être protégés grâce à des appareils différentiels et des appareils de protection contre les courts-circuits.