Aller au contenu principal

La peinture solaire, nouveau générateur d'énergie !

Et si la façade de votre local pouvait produire de l’énergie verte ? C’est loin d’être impossible selon des chercheurs australiens qui ont conçu la première peinture solaire capable de générer de l’énergie. Présentation.
peinture-solaire
Soucieux de réduire leur impact environnemental et leur consommation d’énergie, de plus en plus d’usagers se tournent vers l’énergie renouvelable comme l’éolienne domestique ou encore les panneaux photovoltaïques. De nombreuses innovations se développent chaque année pour compléter ces offres et l’une d’entre elles retient particulièrement l’attention du public en ce moment. Il s’agit d’une peinture solaire, développée par deux chercheurs australiens de l’Institut Royal de Technologie de Melbourne (RMIT).

Produire de l’hydrogène à partir de l’humidité

Selon eux, cette peinture serait capable de produire de l’énergie en absorbant l’humidité contenue dans l’air. Sa particularité est de contenir du sulfate de molybdène synthétique, un tout nouveau composant comparable au gel de silice. Pour mémoire, ce dernier est capable d’absorber l’humidité. On le trouve notamment dans le commerce, dans les litières pour chat et dans les boîtes à chaussures.

 

Autrement dit, cette peinture solaire permettrait de transformer l’ensemble des façades d’un bâtiment en capteur d’énergie, capable de produire de l’hydrogène donc de l’énergie.

 

“Nous avons découvert qu’en mélangeant ce composant avec des particules d’oxyde de titane, on obtient une peinture qui absorbe la lumière du soleil, et produit du carburant hydrogène à partir de l’énergie solaire et de l’air humide”, d’après Torben Daeneke, l’un des deux chercheurs à l’origine de la découverte.

 

Une production d’énergie “tout terrain”

L’atout majeur de cette peinture solaire est qu’elle peut générer de l’énergie même dans un milieu peu ensoleillé. “Dans n’importe quel endroit où l’air contient de la vapeur d’eau, même reculé”, précise Torben Daeneke. Ainsi, elle pourrait s’ajouter à l’utilisation de moyens plus traditionnels pour produire de l’énergie. “Nous espérons que cette peinture solaire puisse être utilisée en complément des panneaux solaires traditionnels, dans les endroits qui reçoivent trop peu de lumière et où cela ne vaut pas le coup d’installer de très chères installations photovoltaïques.”

 

L’enjeu actuel pour les chercheurs est de déterminer comment recueillir, transporter et stocker l’hydrogène produit. Une phase de test en conditions réelles a récemment été amorcée en Australie. Le produit fini pourra être utilisable sur de multiples surfaces. Il devrait être commercialisé d’ici cinq ans.

 

Et vous, pourriez-vous adopter ce type de peinture sur les surfaces de votre commerce ou de votre lieu de travail ?

SOURCES

lemondedelenergie.com - Avec la peinture solaire, n’importe quelle surface peut générer de l’énergie