Comprendre le marché du gaz en France

Professionnels, les énergies sont essentielles pour faire fonctionner vos activités au quotidien, mais savez-vous d’où proviennent-elles ?
Nous vous expliquons comment et grâce à quels acteurs le gaz arrive jusqu’à votre local professionnel !

Le marché du gaz pour les professionnels

 

En accord avec la Politique énergétique européenne, le marché du gaz français s’est ouvert à la concurrence graduellement. Depuis 2004, les professionnels sont libres de choisir leur offre de gaz et leur fournisseur. Seule la gestion des réseaux de transport et de distribution, toujours service public, n’est pas ouverte à la concurrence.

Le marché du gaz est encadré par le législateur, sous la surveillance de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), l’autorité administrative indépendante qui veille au bon fonctionnement des marchés de l’énergie.

Plusieurs types de gaz circulent sur le marché du gaz :

  • le gaz naturel, énergie fossile
  • le biogaz, énergie renouvelable

 

Comment le gaz est-il acheminé jusqu’à votre local professionnel ?

 

 

Le gaz naturel :

 

il est extrait des sous-sols à l’aide de puits terrestres et de puits marins. Parce que la France ne dispose plus de ressources de gaz naturel, elle importe 98% de sa consommation en gaz, de Norvège, Algérie, Pays-Bas, Nigéria ou encore de Russie.

 

Le Biogaz (ou biométhane) :

 

Le biogaz est essentiellement produit par la fermentation de matières organiques dans un milieu sans oxygène. En savoir plus.

Ensuite, il peut être soit utilisé directement sur place, soit injecté dans le réseau après une étape de purification. On parle alors de biométhane. Le biométhane représente 2% de la consommation de française de gaz en 2022.

 

Le saviez-vous ?

La filière du biométhane est en plein développement en France, l’objectif gouvernemental est d’atteindre 10% de biométhane dans la consommation française de gaz naturel en 2030.

 

Quels sont les acteurs du marché du gaz ?

 

L’ouverture du marché de l’énergie a imposé la séparation des activités de gestion des réseaux et de commercialisation. Voici les différents acteurs qui travaillent ensemble pour produire et acheminer le gaz naturel jusqu’à votre local :

Les producteurs :

  • Les producteurs de gaz  naturel :
    Ils exploitent les gisements souterrains desquels est extrait le gaz naturel.
    L’immense majorité d’entre eux se situe à l’étranger.
  • Les producteurs de biogaz : 
    Ils valorisent les déchets organiques et les transforment en énergie, grâce aux usines de biométhanisation.
    Le biogaz consommé en France est produit principalement sur le territoire..

Les transporteurs de gaz naturel :
Contrairement au biogaz qui est directement injecté sur le réseau[LJB(S3] [LC(S4]  de distribution, le gaz naturel doit être transporté par différents acteurs :

  • Les gestionnaires de terminaux méthaniers qui regazéifient le gaz naturel liquéfié (GNL) transporté par voie maritime, le retraitent puis le réinjectent dans le réseau de transport national.
  • Les gestionnaires de transport en France :  GRTgaz et Teréga.
  • Les gestionnaires de stockage :  Storengy et Teréga.

 
Les distributeurs :
Ils sont responsables notamment du raccordement au gaz et de l’installation des compteurs Gazpar.
En France, les réseaux de distribution sont gérés majoritairement par GRDF, et en partie par des Entreprises Locales de Distribution (ELD).   
 

Les fournisseurs :
Comme ENGIE pour les Professionnels, ils achètent du gaz naturel et du biogaz pour le revendre aux clients finaux.

 

Comment est transporté le gaz naturel ?

 

De l’étranger jusqu’en France :

Après avoir été extrait, le gaz naturel est transporté des pays producteurs aux pays consommateurs par 2 moyens :

  • Soit par gazoducs : ce sont des canalisations enfouies à 1m de profondeur, sous terre ou sous mer,  capables de transporter sur de longues distances du gaz sous pression.
  • Soit par bateaux, appelés méthaniers : lorsque le transport par gazoduc est trop coûteux ou impossible (comme par exemple : traverser l’océan Atlantique), le gaz est transformé en gaz naturel liquéfié (GNL), refroidit à moins de 160°C, afin d’être transporté par navire méthanier vers les terminaux méthaniers où il est regazéifié.
     

Il existe plusieurs terminaux méthaniers en service en France :
Elengy, filiale à 100 % d’ENGIE, en exploite trois : celui de Montoir-de-Bretagne (près de Saint-Nazaire)  et ceux de Fos Tonkin  et de Fos Cavaou (tous deux situés à Fos-sur-Mer)..

En France :

Une fois en France, le gaz naturel importé est pris en charge par les réseaux de transport pilotés par GRTgaz, et Teréga. Au total, c’est plus de 32 000 km de canalisations qui servent à transporter le gaz naturel, répartis en plusieurs réseaux :

  • le réseau principal, relié à des réseaux voisins, aux stockages souterrains et aux terminaux méthaniers
  • le réseau régional qui assure l’acheminement du gaz naturel vers les réseaux de distribution et vers les clients grands consommateurs qui sont raccordés directement à ce réseau (source : CRE).
     

Le saviez-vous ?

Le gaz naturel est normalement inodore … Afin de détecter plus facilement de potentielles fuites ou d’émanations accidentelles, une molécule odorante est ajoutée au gaz naturel dès son entrée sur le territoire français.

 

Pourquoi stocker le gaz naturel ?

 

Le gaz naturel importé n’est pas forcément consommé tout de suite. Il peut être stocké dans de grands réservoirs souterrains, permettant au gestionnaire de réseau de distribution de pouvoir répondre aux besoins en gaz des Français, en toutes saisons, même en cas de baisse de l’approvisionnement.

Le gaz naturel peut se stocker dans des sites dits « souterrains » et sa gestion est opérée par deux groupes : Storengy et Teréga.

La demande de gaz naturel varie en fonction des saisons : elle est 5 fois plus importante en hiver qu’en été selon Storengy. En hiver, c’est le stockage de gaz naturel qui permet de répondre à près de 60% de la demande française. Le reste est acheminé par gazoducs et par navires méthaniers.

Cette étape est essentielle aujourd’hui et permet d’assurer l’équilibre énergétique du pays.
 

Le saviez-vous ?

Pour garantir la sécurité d’approvisionnement durant l’hiver, les fournisseurs, dont ENGIE, sont dans l’obligation de remplir à 85% les capacités de stockage qu’ils ont acquises, chaque année au 1er novembre.

 

Comment est distribué le gaz en France ?

 

Une fois produit et importé, le gaz naturel qui n’est pas stocké est distribué via des réseaux de distribution.  Quant au biogaz, lorsqu’il n’est pas directement brulé sur le site de production pour produire de la chaleur ou de l’électricité par cogénération, il est injecté sur le réseau.
Environ 11 millions de consommateurs sont raccordés aux réseaux de distribution de gaz.
Ils sont alimentés par 26 gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) de gaz :

  • GRDF achemine 96% des quantités de gaz distribuées, sur la majorité du territoire. 
  • 22 GRD de plus petite taille, aussi appelés Eentreprises Llocales de Ddistribution (ELD) acheminent 4 % des quantités de gaz distribuées

 

Le saviez-vous ?

Le compteur communicant Gazpar, déployé par GRDF, vous permet de suivre votre consommation en temps réel (en savoir plus)

 

Quels sont les rôles des fournisseurs de gaz ?

 

Les fournisseurs, acteurs essentiels dans la fourniture de votre gaz, jouent plusieurs rôles :  
 

  • Ils achètent le gaz, directement auprès des producteurs ou sur les marchés financiers, et le revendent ensuite au détail à leurs clients.
    ENGIE propose une gamme d’offres complète aux professionnels afin de répondre à leurs besoins, avec du gaz naturel et du biogaz en option.
    En effet, avec l’option Energie Verte Biogaz, 10% de votre consommation de gaz est couverte par des garanties d’origines issues d’installations de méthanisation en France. En savoir plus
  • Ils calculent les quantités de gaz à acheminer et les communiquent aux gestionnaires de réseau (GRDF et les ELD).
    Leurs calculs sont basés sur l’historique de consommation de leurs clients, les précisions de consommation ainsi que sur les prévisions météorologiques.
    En cas de surplus ou de manque, les fournisseurs sont sanctionnés par des pénalités financières.
  • Ils facturent les consommateurs et collectent les taxes pour les reverser à l’Etat. A noter que de nombreux facteurs influent sur le tarif du gaz (en savoir plus).

 

Découvrez en vidéo d’où vient l’énergie que nous consommons

 

 

Dans cette page