Aller au contenu principal

Les TPE qui gèrent leurs déchets récompensées par un label !

Il n’est pas toujours simple pour une TPE de gérer les déchets générés par son activité. Mais grâce au projet “Territoire zéro déchet/zéro gaspillage” mis en place par le Syndicat Intercommunal de Collecte et de traitement des Ordures Ménagères (SITCOM) Loir-et-Sarthe, les commerçants et artisans qui s’engagent pour la valorisation de leurs déchets sont désormais mieux accompagnés et récompensés. Explications.

dechets

Quelle démarche ?

Des épluchures de légumes dans un restaurant... Des chutes de métal dans une serrurerie… Les TPE sont chaque jour confrontées à la nécessité de bien gérer leurs déchets. En partenariat avec la Chambre des métiers et de l'artisanat de Maine-et-Loire, le SITCOM Loir-et-Sarthe accompagne désormais les artisans et commerçants de la région dans une démarche éco-responsable en faveur de l’économie circulaire. Autrement dit, dans une nouvelle manière de gérer les déchets, notamment en encourageant l’utilisation ou la réutilisation des matériaux ou des produits avant leur destruction finale.

Quels engagements ?

Le Sictom Loir-et-Sarthe s'est engagé auprès de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) à réduire les déchets générés par les TPE de 3% d’ici 2019, et à améliorer la valorisation des matières. Par exemple, “Un fleuriste pourra broyer et composter ses déchets au lieu de les jeter”, d’après André Seguin, président du SITCOM.  Le compost pourra ensuite servir d’engrais. Autre engagement : réduire de 10 % le recours à l'enfouissement, une mesure possible grâce au recyclage.

Quelles actions ?

Les TPE qui s’engagent dans cette action pourront bénéficier du label dédié à leur secteur d’activité, certifiant qu’elles s’ancrent dans une démarche favorable à l’environnement. Les entreprises spécialisées dans la réparation pourront par exemple bénéficier du label “Répar'acteurs” pour encourager leurs clients à faire réparer plutôt que de jeter leurs biens.

Du côté des professionnels du bâtiment, des “Eval'déchets” seront mis en place. L’idée est de faire prendre conscience aux TPE que ce qu’elles considèrent comme des déchets peut être revalorisé par une autre. Ainsi, un carreleur qui souhaite se débarrasser de palettes de chantier pourra être mis en relation avec un artisan-décorateur qui lui achètera ses palettes pour les transformer en tables de salon. En ce sens, un déchet pour l’un devient une matière pour l’autre.

Pour être labellisées, les TPE devront relever 3 Éco-défis parmi les 58 proposés par le SITCOM. Parmi ces défis : trier ses déchets, utiliser un composteur, recycler sa matière première ou encore utiliser des bennes à ordures ménagères spécifiques et dédiées à la revalorisation des déchets. Chaque TPE sera accompagnée par un conseiller qui la guidera dans ses démarches et pourra répondre à toutes ses interrogations.

Pour Marianne, boulangère, ce projet est très encourageant : “Cela nous fait prendre conscience qu’on peut mettre la main à la pâte à notre petite échelle grâce à des astuces toutes simples auxquelles on n’aurait pas pensé. Et puis, ça nous oblige à nous bouger et à faire bouger nos clients”.

Quel objectif ?

L’objectif de ces actions est double :

  • participer à la transition énergétique au niveau local et engager les commerçants et les artisans, avec pédagogie.
  • créer du lien social en mutualisant les efforts et en apprenant ensemble à être plus respectueux de l’environnement.

Comment agir ?

Vous êtes une TPE appartenant à la communauté de communes Anjou Loir-et-Sarthe et vous souhaitez vous engager pour l’environnement ? Rapprochez-vous du SITCOM Loir et Sarthe qui pourra vous aiguiller dans vos démarches.

Et vous, souhaiteriez-vous être accompagné.e dans la gestion de vos déchets ?