Aller au contenu principal

La Bretagne s’engage pour les TPE !

Les TPE bretonnes peuvent désormais compter sur www.mon-entreprise.bzh, une plateforme créée pour les aiguiller dans leurs démarches et répondre à toutes leurs interrogations sur le recrutement, la législation ou encore les subventions disponibles. Displeagadenn* !

 

bretagne

Plateforme d’information www.mon-entreprise.bzh

Comment recruter son premier salarié ? Quelles sont les aides régionales dont votre TPE peut bénéficier ? Comment se former en tant que chef d’une très petite entreprise ? Conçue conjointement par l'Etat, la région Bretagne, le Medef, la CPME et l'Union des entreprises de proximité, la plateforme d’information www.mon-entreprise.bzh a pour objectif de faciliter la vie des TPE.

En effet, à travers des fiches techniques, des conseils de recrutement et même des modèles de fiches de poste, le site propose aux TPE bretonnes un accompagnement au quotidien.

Un réel enjeu économique pour la région

La Bretagne compte près des 250 000 entreprises. 70 % d’entre elles n’emploient aucun salarié. Les TPE de moins de 10 salariés représentent 9 entreprises sur 10 soit un total de 160 000 salariés, soit près d’un emploi sur quatre.

Pour la région, ces TPE sont un vecteur important d’emploi, de développement économique et de formation. Elles contribuent d’ailleurs grandement à assurer l’équilibre économique régional puisque dans 80 % des communes bretonnes, un emploi sur deux est dans une entreprise de moins de 50 salariés.

Aider ces entreprises à se développer, et leur donner toutes les clefs pour cela, est donc un enjeu majeur pour la région. Dans cette optique, l’idée est aussi de créer un maillage d’entreprises en encourageant les TPE à entrer en relation avec leurs pairs. Notamment en leur conseillant de rejoindre des réseaux professionnels comme PLATO, un groupement de chefs d’entreprise qui partagent leurs expériences et leurs problématiques, aidés par des coachs.  

Lutter contre l’isolement des patrons de TPE

Être en TPE, c’est souvent travailler seul.e, notamment en tant qu'artisan ou commerçant. Un chef d’entreprise n’a pas toujours le réflexe de se renseigner sur l’actualité de son secteur ; il peut être parfois perdu devant la profusion d’informations et de points de contact sur des sujets comme la sécurité au travail ou la gestion des conflits.

Centraliser les informations, donner la possibilité aux dirigeants d’échanger, et ce, de manière locale, permet de lutter contre l’isolement des patrons de TPE. Et également de dynamiser l’action des très petites entreprises au niveau régional.

Pour Marlène, créatrice d’une TPE à Morlaix, c’est une vraie opportunité “Après plusieurs années à Paris, j’ai choisi de retourner dans ma Bretagne natale pour créer ma TPE. Je n’étais pas très familiarisée avec les démarches, notamment pour prétendre à des aides financières ou tout simplement pour échanger avec d’autres créateurs d’entreprise. Avec cette plateforme, j’ai pu prendre toutes les informations dont j’avais besoin et j’ai rencontré d’autres entrepreneurs. Le lien social, c’est important, surtout quand on avance parfois à vue sur un projet. Le fait que ce soit une initiative locale, c’est bien car on sent plus de proximité.

Et vous, est ce que votre région s’engage pour les TPE ?

 
*veut dire “explications” en breton