Aller au contenu principal

Artisans du BTP, valorisez vos déchets !

¾ des déchets produits en France proviennent des activités du bâtiment et des travaux publics, soit 246 millions de tonnes de déchets*. Pour les artisans du BTP il n’est pas toujours facile de valoriser leurs déchets. Bonne nouvelle : pour les aider, l’ADEME et la Fédération française au bâtiment (FFB), son syndicat national des entreprises de démolition (SNED-FFB), viennent de lancer deux nouveaux outils sur la plateforme collaborative Démoclès.

artisans-btp

Comment Démoclès peut aider les artisans du BTP

A l'heure actuelle, seuls 50% des déchets du bâtiment bénéficient d'une valorisation matière (réemploi, réutilisation, recyclage). Mais la loi de transition énergétique prévoit un objectif de 70% d'ici 2020. Ainsi, pour accompagner les artisans du BTP, la plateforme Démoclès vient de créer deux nouveaux outils :

  • dechets-chantier.ffbatiment.fr : ce site de référence vient dêtre mis à jour avec l’ajout d’un filtre de recherche. Le but étant de mieux orienter les déchets vers les filières de l’économie circulaire.
  • Des fiches d’information pour une meilleure connaissance des filières de valorisation : Ces fiches informatives sur les filières de valorisation des déchets du second-œuvre opérationnelles sont mises à disposition des entreprises de travaux, des gestionnaires de déchets, de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre. L’ensemble des fiches sont disponibles en téléchargement sur les différents sites des partenaires :

          -   Le Syndicat National des Entreprises de Démolition

          -   La Fédération Française du Bâtiment (FFB)

Pourquoi la valorisation des déchets est un atout pour le BTP ?

  • Réduire les coûts cachés, comme les coûts supplémentaires indirects de main-d'œuvre, les opérations de nettoyage et la perte de temps pour l'évacuation des déchets. À noter également que les coûts de traitement - de type enfouissement et incinération - ne feront que croître dans les années à venir,
  • Améliorer la logistique du chantier : moins de perte de temps dans les tâches citées ci-dessus et une meilleure organisation sur les chantiers.

Quels sont les déchets à valoriser en priorité ?

  • Les déchets inertes (pierres, matériaux de terrassement et de démolition, briques, verre…) représentent environ 65 % des déchets de chantiers. Triés, puis recyclés, ils peuvent être réutilisés en remblai.
  • Les déchets non dangereux (bois, cartons, plastiques, métaux, plâtre…) sont envoyés sur différentes filières de recyclage pour être valorisés.
  • Les déchets dangereux (bois traités, métaux lourds, peintures, solvants…) sont, eux, traités dans des filières spécialisées.

En tant qu’artisan du BTP, comment valoriser ses déchets ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que producteurs et détenteurs sont responsables du devenir des déchets. Ainsi, il appartient à l’ensemble des acteurs (maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprises) de prendre ses dispositions jusqu’à l’élimination finale des déchets. Le périmètre de la répartition des rôles et responsabilités varie selon le type de maître d’ouvrage (particulier, grand donneur d’ordre, etc.) et le type de chantier (construction, démolition/réhabilitation).

Ce sont des prestataires extérieurs qui sont chargés de la valorisation des déchets de chantier. Pour trouver un prestataire de collecte ou de tri des déchets, vous pouvez consultez le site conjoint FFB / FNTP (Fédération Nationale des Travaux Publics) accessible via le lien suivant : dechets-chantier.ffbatiment.fr

Artisans du BTP, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour valoriser au mieux vos déchets.

Sources

presse.ademe.fr - Déchets du bâtiment : de nouveaux outils pour les artisans et les entrepreneurs

*ecologique-solidaire.gouv.fr - Déchets du bâtiment et des travaux publics

actu-environnement.com - Les déchets de chantier peuvent être recyclés sans surcoût