Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Le leasing, un atout pour les TPE aussi !

Le leasing, un atout pour les TPE aussi !

De plus en plus de TPE choisissent le leasing pour financer leurs projets innovants ou des équipements plus performants.

Qu’est-ce que le leasing ?

Le leasing, aussi appelé “crédit-bail”, est une opération de financement entre trois parties. La première partie est l'utilisatrice d'un bien. Par exemple, une entreprise qui veut disposer de voitures. La deuxième est un établissement de crédit ou de financement. Par exemple, une banque ou une société de leasing. La troisième est le loueur. Par exemple, un fabricant automobile. Le contrat conclu entre le loueur et l'acquéreur est à durée déterminée avec à l'issue restitution du bien, reconduction du contrat ou achat du matériel grâce à une option d'achat.

Il est important de noter que si le leasing automobile est le plus connu, il n’est pas le seul qui existe. Machines, parcs informatiques et matériels de pointe sont aussi concernés par le leasing.

Quels sont les avantages du leasing ?

Le leasing peut être un bon moyen de développer l’activité de sa TPE tout en optimisant sa trésorerie. En effet, il procure à l'entreprise des capitaux à long terme et permet aussi de rééquilibrer un bilan, notamment en consolidant des crédits relais à court terme et ainsi, permettre un désendettement. En ménageant ses capitaux, la TPE peut aussi améliorer et valoriser son potentiel, par des travaux, la rénovation ou la réhabilitation de locaux, la mise aux normes… Et en allant plus loin, obtenir de nouveaux marchés et développer des filiales.

Pour un commerce de bouche comme une boucherie ou une poissonnerie, le leasing permettra par exemple de faire l’acquisition de nouveaux frigos, plus performants et plus économes d’un point de vue énergétique. Pour une TPE du secteur BTP, le leasing facilitera l’investissement dans de nouvelles machines et permettra à l’entreprise de se conformer au BIM.

Quelles sont les obligations des signataires ?

Le crédit-bailleur a un rôle de conseil sur l’achat des matériels, notamment par rapport aux besoins et à la capacité financière de la TPE. Il doit informer le futur locataire des détails du contrat (amortissements, modalités de paiement…).

D’autre part, le crédit-preneur a l’obligation de payer périodiquement les loyers à la société de crédit-bail en contrepartie de l’exploitation des biens. Selon les dispositions prises dans le contrat, il peut également supporter des intérêts de retard en cas de non-respect des dates de paiement. Par ailleurs, le crédit-preneur s’engage à entretenir les matériels pendant la durée de location et à payer les charges afférentes. Il est donc conseillé de souscrire une assurance afin de couvrir les biens en leasing.

Comment bien choisir une société de leasing

A savoir qu’il existe deux grandes familles de crédit-bailleurs : les banques et les sociétés de leasing. Un entrepreneur pourra s’adresser à sa banque afin de savoir si celle-ci propose des solutions de leasing qui répondent à ses besoins. Un comptable sera aussi à même de conseiller un chef d’entreprise sur les sociétés de leasing qui peuvent l’accompagner dans son développement.