Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Energie Mag L'esprit d'entreprendre
  3. La boîte à outils du nouvel entrepreneur

La boîte à outils du nouvel entrepreneur

Ça y est, vous avez l’idée et surtout l’élan nécessaire pour créer votre TPE !  Le moment est venu de passer aux démarches plus concrètes. Pour vous aider à chaque étape de votre projet, voici des outils à activer :

boîte-à-outils-entrepreneur

La première étape, c’est vous !

La création d’une entreprise est une véritable aventure qui demande de l’enthousiasme, mais aussi du réalisme ! En dehors de vos moyens financiers, nous vous recommandons de faire le point sur les ressources en énergie et en temps que vous êtes prêt(e) à allouer à votre projet. En effet, si vous préparez votre projet tout en étant salarié(e), vous devrez probablement y travailler le soir et le week-end. Réfléchir à ces questions vous permettra d’être plus serein(e) et d’avoir l’esprit plus libre pour les étapes concrètes.

Votre projet

Quel est le périmètre de votre projet ? Dans quel secteur d’activité souhaitez-vous vous lancer ? On ne pense pas un projet de la même manière s’il s’agit d’une start-up ou d’une boulangerie. Allez-vous avoir besoin de locaux, de matériel informatique, de matières premières ?

Nous vous conseillons de lister vos ressources et vos besoins afin de cadrer au mieux votre projet dès le départ.

Le Business Plan

Le Business Plan va être la « bible » de votre projet. C’est­ un ­­document de travail­­ qui va vous aider à­ cla­ri­fier­ vos ­idées­ au ­fur­ et­ à ­mesure ­de ­l’avan­ce­ment­ de ­la construc­tion­ du ­proj­et.­ Le ­Business Plan­ est ­impor­tant ­en ­tant ­que docu­ment ­final,­ mais­ également en ­tant­ que­ moteur de­ construc­tion­ qui­ per­met­ de­ prendre­ du­ recul­ sur­ votre­ idée.

C’est­ aussi­ un­ document de communication­ ­ qui­ per­met­tra­ ensuite­ de­ dial­o­guer­ avec­ vos par­te­naires ­potentiels comme­ les ­banques, vos futurs fournisseurs pour «vendre»  votre projet et bénéficier de solutions de financement.

Les deux grands axes qu’on doit trouver dans un business plan sont :

·   L’étude du produit ou du service de votre future TPE

·   L’analyse de votre marché et de vos concurrents pour évaluer votre offre (on appelle aussi cette étape, le Business Model)

C’est de votre business plan que vont découler vos réflexions sur le financement de votre projet, notamment votre plan d’investissement.

Le statut juridique

EURL, SARL, SA… En lançant votre projet, vous allez rapidement vous retrouver face à un choix crucial : quelle forme juridique choisir ? Il existe six grands statuts :

·   Entreprise Individuelle (EI)

·   Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL)

·   Société à Responsabilité Limitée (SARL)

·   Société Anonyme (SA)

·   Société par Actions simplifiée (SAS)

·   Société en Nom Collectif (SNC)

Ce choix va dépendre de nombreux paramètres : vous lancez-vous seul(e) ? Avez-vous un patrimoine à protéger ? Votre activité va-t-elle nécessiter des investissements importants ?

Au démarrage, vous pouvez aussi opter pour un statut de micro-entrepreneur (dont fait aujourd’hui partie le régime des auto-entrepreneurs), qui offre des avantages fiscaux non négligeables et qui permet de tester une activité avant de faire le grand saut.

Nous vous recommandons de demander conseil à un spécialiste de la fiscalité pour vous aider à choisir le statut qui vous correspond.

La protection sociale

Votre protection sociale diffère selon la forme juridique choisie pour exercer votre activité et de la place que vous occupez dans votre entreprise.

Vous relevez du régime général de Sécurité sociale, si vous êtes :

· associé gérant minoritaire ou égalitaire rémunéré de SARL ;

· dirigeant rémunéré de SA ;

· président de SAS ou de SASU rémunéré ;

· gérant rémunéré non associé ;

· associé non-gérant de SARL exerçant dans l'entreprise une activité salariée, au titre de laquelle vous êtes titulaire d'un contrat de travail.

Remarque : le gérant majoritaire ou égalitaire de SARL ne peut pas être titulaire d'un contrat de travail.

Vous relevez du régime social des indépendants (RSI), si vous êtes :

· exploitant d'un commerce à titre individuel (EI, EIRL, AE) ;

· associé d'une société en nom collectif (SNC) ;

· associé gérant majoritaire, rémunéré ou non, de SARL ;

· associé unique d'EURL, gérant ou non-gérant exerçant une activité dans la société.

Les formalités administratives

Pas de création d’entreprise sans formalités administratives ! Voici les principales formalités que vous devrez remplir :

· Justifier d’une adresse professionnelle

· Trouver un nom commercial (ex : Parfumerie Larue), le déposer à l’INPI, et une dénomination sociale à votre projet (ex : SARL Larue)

· Faire immatriculer votre activité auprès d’un centre auquel correspond votre activité (URSSAF, Registre du Commerce et des Sociétés, Chambre des Métiers…).

Les aides au financement

Il existe plusieurs types d’aide que vous pouvez solliciter pour votre projet.

Les aides de l’État :

· ACCRE

· Le parcours NACRE

· Les dispositifs BPI France

· Dispositifs de régimes fiscaux spécifiques et de crédits d'impôt pour les créations d'entreprises innovantes et/ou universitaires

· Dispositifs fiscaux et sociaux pour la création d'entreprise dans certaines zones

· Dispositifs d'aide à l'embauche

 · Dispositifs fiscaux pour le créateur d'entreprise qui souscrit dans le capital de son   entreprise

Les dispositifs financiers gérés par les Régions :

· Bretagne

· Centre-Val-de-Loire

· Corse

· Normandie

· Île-de-France

· Pays-de-la-Loire

· Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Les aides gérées par des organismes indépendants :

· Dispositif de Garanties et Cautionnements

· Dispositif de prise de participation au capital

· Dispositif de prêt à l'entreprise

· Dispositif de prêt à l'entrepreneur

· Subventions

· Concours

Encore une fois, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel, un comptable par exemple,  qui pourra vous aiguiller vers les meilleures ressources pour vous.

Le choix de l’énergie

Un choix important qui va notamment vous permettre de réaliser des économies sur vos consommations et sur votre facture énergétique ! Chez ENGIE, quel que soit votre besoin, nous vous permettons d’imaginer et de mettre en œuvre des solutions sur-mesure. Découvrez nos offres énergie dédiées aux professionnels.

Vous avez maintenant quelques clefs pour lancer votre projet ! Voici tout de même quelques bonnes adresses qui pourront vous être utiles dans vos démarches :

· Afecreation.fr : Agence France Entrepreneur, informations, outils, permettant de mieux structurer son projet de création/reprise…

· L'Insee propose Odil (Outil d'aide au diagnostic d'implantation locale) ) aux créateurs d'entreprises commerciales et de services à la personne pour les aider dans la préparation de leur projet

· CCI.fr : portail des chambres de commerce. Informations, conseils et outils pratiques…

· Artisanat.fr : portail des chambres des métiers. Des informations sur l’artisanat, la création d'entreprise artisanale, stage de préparation à l’installation…

· Travail-emploi.gouv.fr : site officiel du dispositif Nacre. Informations, liste des opérateurs, questions/réponses

· Lautoentrepreneur.fr : portail officiel de l’auto-entrepreneur. Informations, conseils sur ce régime.