Aller au contenu principal
  1. Engie Pro
  2. Energie Mag L'esprit d'entreprendre
  3. La Métropole de Lille favorise l’appel à projets «Entreprendre Autrement»

La Métropole de Lille favorise l’appel à projets «Entreprendre Autrement»

La Métropole de Lille (MEL) donne un élan aux entrepreneurs porteurs de projets sociaux et solidaires en prolongeant l’initiative « Entreprendre Autrement » jusqu’en 2020.

Entreprendre-autrement

Présentation "Entreprendre Autrement"

L’édition 2011-2014 a connu un tel succès que la MEL a décidé de renouveler l’opération jusqu’en 2020. Aujourd’hui, « Entreprendre Autrement » soutient 47 projets (à hauteur de 630 000 €) allant de la crèche associative au lancement d’une SCOP (Société Coopérative et Participative).

Appel à projets

Ce dispositif s’inscrit dans la volonté de la MEL de favoriser une économie responsable à l’écoute des citoyens sur le territoire. D’après Marc Godefroy, conseiller métropolitain délégué à l’Economie Sociale et Solidaire (ESS), « Développer, c’est comme la vaisselle, il faut recommencer tous les jours.

Cet appel à projets, dont le comité de sélection est multi partenarial, associant ainsi institutions publiques, collectivités locales, réseaux et experts de l’ESS et de son financement, et fondations, permet de repérer et d’analyser les projets qui inventent une autre économie sur notre territoire, en leur permettant de bénéficier d’un coup de pouce au démarrage, ou en facilitant leur développement sur des projets nouveaux.

Enfin, l’ambition de cet appel à projets est de favoriser la coopération et la mutualisation entre les acteurs de l’ESS, leur permettant de  changer d’échelle ».

Sélection de projets soutenus

Voici une sélection de projets soutenus qui pourrait bien vous donner envie de vous lancer  :

FIBR’&CO

L’idée : créer et commercialiser une gamme de mobilier et d’objets design de qualité,  réalisés à partir de matériaux de récupération, le tout sous forme d’ateliers et de chantiers de d’insertion. FIBR’&CO contribuera ainsi à une économie circulaire d’éco-conception qui fera émerger les potentialités de jeunes résidents volontaires pouvant déboucher sur un emploi, une formation ou une qualification dans les métiers du bois.

ICILEON/LAGRAPPE

L’idée : créer une conciergerie d’entreprise. Un service de proximité qui fasse gagner du temps et partager des bons plans. Pour Latifa, Ibrahim, Zineb, volontaires en service civique et Éléna Fernandes, chef de projet, c’est l’occasion de « créer des liens dans le quartier, proposer des services utiles et accessibles, permettre aux commerçants du quartier de conforter leurs activités et aux entrepreneurs de valoriser leurs talents. »

LE POLDER

L’idée : investir un ancien bistrot-tabac pour en faire un lieu convivial, collectif et coopératif qui participe à la vie démocratique locale. Pour Didier Le Pallac et Maxime Giusti, « En vitrine, c’est un bistrot de quartier qui fait de la petite restauration et salon de thé. La carte alléchante affiche le bio et le local. Les livres en partage ont remplacé le tabac. En réalité, c’est un lieu multiforme d’échanges et de rencontres investi par les amis et les associations qui y abritent et mutualisent leurs activités ».

Si ces projets vous inspirent et si vous souhaitez tenter votre chance, sachez qu’un comité de sélection des projets se réunit tous les 3 à 4 mois afin de choisir les projets.

Chez ENGIE

Chez ENGIE, on applaudit cette initiative qui s’apparente à « Entreprenez votre vie », une démarche soutenue par l’énergéticien pour valoriser et développer le potentiel d’entrepreneurs en région. À Arras, retrouvez notamment Marion, de l’Atelier du lunetier ou encore Françoise, d’Arras’Cultur’ailes.

Toutes deux ont bénéficié du soutien de ENGIE dans le développement de leur projet de TPE.  

Et vous, dans quel projet social et solidaire aimeriez-vous vous lancer ?

Découvrez l'expérience de Marion et Françoise
Marion a fondé en 2012 Dejeun'Up, une société de livraison de repas à domicile et au bureau, afin d'allier repas équilibrés et prix raisonnables.