L’hydroélectricité, c’est quoi au juste ?

Dans une période où les énergies renouvelables deviennent la clé d'un avenir plus durable, nous souhaitions vous proposer un court focus sur l’une d’entre elles, encore trop méconnue : l’hydroélectricité. 

En effet, l'hydroélectricité est une ressource puissante, souvent sous-estimée et mal comprise. 

Alors c’est parti, suivez le courant ! 

Qu’est-ce que c’est l’hydroélectricité en fait ? 

  

Les centrales hydroélectriques exploitent la force de l'eau pour générer de l'électricité, transformant son énergie cinétique (relative au mouvement) en énergie électrique. 
 
Le tout se fait via un processus où des turbines viennent être activées par l'eau.  
 
Turbines qui, à leur tour connectées à des alternateurs, convertissent l'énergie mécanique en électricité. 

 

De son côté, ENGIE exploite trois grandes catégories de centrales hydroélectriques :
 

  • Les centrales au fil de l’eau, fonctionnant avec le débit en continu du cours d’eau et qui garantissent un approvisionnement constant en énergie de base. 
  • Les centrales de réservoir, utilisant des barrages (qui retiennent l'eau dans des réservoirs) pour fournir une réserve énergétique fiable, sollicitée lors des pics de consommation.  
    Souvent désignées sous l’appelation “centrales de haute chute”, elles sont implantées en zones montagneuses.  $
  • Les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP), utilisent deux niveaux de retenues d'eau différents. 

 
En heure de faible demande, l’eau est acheminée par pompage. Mais en heure de forte demande, l’eau est turbinée en la pompant depuis un réservoir inférieur vers un réservoir supérieur.  
 
Les STEP revêtent une importance capitale dans la fourniture de diverses formes de soutien au réseau électrique, spécialement dans les pays disposant de peu de grandes centrales et donc de peu de grands réservoirs. 

Hydroélectricité, quel topo pour la France ?  

 

L'hydroélectricité en France ne représente pas simplement une option parmi d'autres.  

Aujourd'hui, elle représente environ 12% de la production d’électricité en France. Mais ce n’est pas tout, en 2020, elle a représenté 49 % de la production brute d'électricité renouvelable. 

C'est la deuxième source majeure d'électricité, derrière le nucléaire, et, officiellement, c'est la première source d'électricité renouvelable dans le pays.  

C’est pourquoi ENGIE, en tant que leader de la transition énergétique en France et partenaire quotidien des professionnels, vous permet de comprendre un peu mieux les potentiels avantages de l'hydroélectricité à travers cet article. 

 

Mais justement, en quoi l’hydroélectricité concerne les professionnels ?  

 

Et bien, imaginez ceci :  
 
Sur le sujet de la production d’énergie en France grâce au procédé de l’hydroélectricité, on parle d’un potentiel de production supplémentaire d’encore au moins 20 % à gagner !  
 
En effet, selon les exploitants eux-mêmes, la France pourrait augmenter sa production énergétique de 20 % grâce à de nouvelles infrastructures dans ce domaine. Ce qui équivaut à 12 TWh de production d’énergie supplémentaire.  

Les centrales hydroélectriques sont déjà responsables de 12 % de la production d'électricité en France.  

Ce secteur, bien que déjà ancien, a donc encore un potentiel de développement énorme

À terme, en développant les infrastructures, cela représenterait 60 Térawattheures (TWh) par an, l'équivalent de la consommation électrique de 27 millions de Français.  

C'est colossal ! 

Alors pourquoi vous informer sur le sujet de l’hydroélectricité en tant que professionnel ?  

Eh bien, parce que ces avancées pourraient influencer directement votre consommation électrique !  

Un avenir lumineux et des possibilités concrètes grâce à l’hydroélectricité 

 

En effet, d'ici 5 ans, la France planifie un développement supplémentaire de 5% de son hydroélectricité, soit 3 à 4 TWh de plus.  

Une avancée qui s'annonce prometteuse avec des installations déjà en cours, telles que celles de GEG sur les torrents de montagne.  

Ces ajouts représentent non seulement une progression significative mais surtout, un pas vers une électricité plus propre et plus durable

 

L'hydroélectricité : Équilibre et Durabilité 

 

Le parc hydroélectrique, souvent oublié depuis l'essor du nucléaire dans les années 1970, revient donc sur le devant de la scène.  

Son développement est un élément essentiel pour maintenir l'équilibre du réseau électrique sans recourir aux énergies fossiles.  

En effet, cela évite le recours au charbon et au gaz, souvent sollicités lors des pics de consommation

 

Défis et Perspectives 

 

Cependant, malgré ces avancées, il reste encore des défis à relever concerant l’hydroélectricité.  

La France manque de stations de transfert d'énergie par pompage (STEP), un élément clé pour combler les manques temporaires des énergies solaire et éolienne.  

Ce type de centrales est essentiel pour inscrire les énergies renouvelables dans une démarche long terme et pour maximiser l’utilisation de celles-ci. 

Conclusion 

 

L'hydroélectricité en France représente bien plus qu'une simple source d'énergie. C'est un levier puissant vers un avenir énergétique plus vert, plus durable, et plus stable. Une pièce non négligeable du puzzle global qu’est la notion de souveraineté énergétique en France. 

Alors si vous souhaitez en savoir plus sur les offres d’électricité verte proposées par ENGIE pour les professionnels, n'hésitez pas à nous contacter.  
 

L’hydroélectricité, c’est quoi au juste ?