Que signifie la conservation limite et le droit à l'oubli ?

Le stockage des données ne peut être pour une durée indéfinie, mais doit être prévu en fonction de la finalité du traitement.
L’intéressé doit pouvoir demander la suppression des données le concernant lorsqu’il exerce son droit à l’oubli.