Commerces alimentaires : comment gérer vos fermetures longue durée ?

La crise Covid a mis à jour de nouvelles problématiques pour les métiers de bouche : près de 229 000 établissements hôteliers, restaurants et bars-cafés ont dû fermer leurs locaux durant cette période. Fermetures contraintes ou congés annuels, nous vous expliquons comment gérer vos équipements et dépenser moins d’énergie tout en préservant en bon état de marche vos outils de travail.

Couper l’alimentation électrique du local : une bonne idée ?

Il est déconseillé de couper l’alimentation générale de votre local via le disjoncteur général, car les systèmes de sécurité incendie et les boitiers BAES (Boitiers Autonomes d’Eclairage de Sécurité) y sont branchés. En revanche, l’alimentation de certains appareils en particulier peut être coupée via le tableau.

A noter : une cafetière même inutilisée consomme environ 50 Wh par jour, tandis que les ordinateurs fixes consomment 100 Wh.

Généralement, sous chaque disjoncteur, des étiquettes vous indiquent l’équipement lié : vérifiez bien la correspondance des étiquettes sur les départs électriques avec les équipements liés. Ceci afin de ne pas couper l’alimentation d’un appareil frigorifique contenant encore des aliments par exemple.

tableau électrique engie

Comment gérer vos denrées périssables ?

Comment gérer vos denrées périssables engie

Contrairement aux idées reçues, plus un appareil de réfrigération ou congélation est plein, moins il consommera. Nous vous conseillons donc de regrouper vos aliments encore utilisables dans le moins d’appareils possibles, et de mettre les autres à l’arrêt.

Pour les chambres froides, congélateur ou réfrigérateurs à arrêter :
  1. Enlevez l’ensemble des denrées
  2. Procédez au dégivrage en respectant les consignes du fabricant de l’équipement
  3. Eteignez l’équipement
  4. Coupez l’alimentation de l’équipement via le tableau électrique.

La mise à l’arrêt d’une chambre froide est pertinente si la durée de coupure est supérieure à une plage horaire comprise entre 8 et 24h selon le type et le volume de l’équipement.

Lors du redémarrage, surtout pour les arrêts prolongés supérieurs à 1 semaine, pensez à vérifier l’absence de fuites de fluide frigorigène sur le circuit, par vous-même ou à l’aide d’un professionnel. En cas de fuites, il convient de se référer à un frigoriste.    

Attention à ne pas placer les denrées à congeler directement au redémarrage de l’équipement car cela ne respecte pas les normes d’hygiènes en vigueur qui conseillent de refroidir le plus rapidement possible jusqu’à 18°C. Attendez que la température soit stabilisée à la consigne avant de remettre les aliments. 
  
 
 
 

Que faire pour votre chauffage ?

Que faire pour votre chauffage

En règle générale, les systèmes de chauffage disposent d’une fonction « Hors gel ». Cette dernière est conseillée en cas de fermeture prolongée en période hivernale. Lorsque la fermeture a lieu lors de périodes plus chaudes, le chauffage peut être simplement mis à l’arrêt.

En cas de problèmes d’humidité réguliers dans le local, l’ajout et/ou le réglage d’un système de programmation horaire avec une consigne de température minimale peut palier au problème, tout en limitant au maximum la consommation énergétique. Cela permettra déjà un gain de l’ordre de 20% selon les systèmes de chauffage. 

Lors de la réouverture, pensez à purger vos radiateurs à eau chaude, cela permet d’éliminer l’air présent et ainsi de diminuer la consommation de votre chaudière de l’ordre de 5%.

Que faire pour votre climatisation ?

Contrairement au chauffage, la coupure des systèmes de climatisation ne pose en général pas de problèmes d’humidité dans les locaux.
Il est alors tout à fait possible de procéder à l’arrêt complet.

Attention, lors du redémarrage, il est conseillé de procéder à un contrôle de fuites du fluide frigorigène présent dans votre installation.  

Si l’on estime la durée de fermeture du local à un mois, l’économie réalisée à la suite de l’arrêt de la climatisation durant cette période représentera environ 518 kWh.
 
 
 
 

a coupure des systèmes de climatisation

Que faire pour votre ventilation ?

Que faire pour votre ventilation

Les locaux professionnels sont soumis à des règles d’hygiène strictes. Aussi, nous conseillons, de ne pas couper complètement la ventilation pour éviter les risques liés à la prolifération de bactéries durant vos fermetures.

Pour cela, comme pour le chauffage, un système de programmation horaire pour l’enclenchement de la ventilation mécanique permet de limiter la consommation tout en maintenant un renouvellement d’air satisfaisant. La mise en place d’une programmation horaire sur la ventilation pourrait engendrer un gain de 17 kWh/mois.

Dans le cas d’une ventilation naturelle dans les locaux, une aération régulière dans la mesure du possible est recommandée. Les hottes situées au-dessus des appareils de cuisson peuvent être arrêtées complètement.
 
 

Comment optimiser vos périodes de fermeture ?

La mise à l’arrêt de votre activité peut aussi être l’opportunité de mettre à profit ce temps d’arrêt pour prendre soin de votre outil de travail.
 

En profiter pour faire des travaux

Les périodes de fermetures peuvent être l’occasion de réaliser des travaux importants qui nécessitent une clôture des locaux.
Par exemple, des travaux d’isolation ou encore le remplacement de systèmes de chauffage / climatisation. Ces opérations peuvent durer jusqu’à 1 semaine voire plus selon la taille des locaux et la complexité des travaux.
 

L’activité n’est ainsi pas impactée tout en permettant d’améliorer l’efficacité énergétique du local.

engie commerces economies

Améliorer la performance de vos équipements

Cela peut également être l’occasion, en amont, de mettre en place des systèmes de programmation horaire permettant de limiter la consommation énergétique des usages tels que le chauffage, la climatisation ou même la ventilation tout en s’assurant de retrouver des locaux sains lors du redémarrage.

Effectuer les entretiens essentiels

Une astuce consiste à profiter de cette période pour procéder aux entretiens des équipements comme le nettoyage des condenseurs des climatisations ou de chambres froides par exemple. Cette action permet de diminuer jusqu’à 20% la consommation de votre climatisation ou de votre groupe froid.
  
 
 

Pour aller plus loin ...