Aller au contenu principal

Comment optimiser la ventilation de vos locaux professionnels ?

Le choix de votre système de ventilation est primordial, c’est un levier pour optimiser la consommation d’énergie de vos locaux et réduire ainsi votre consommation d’électricité. Quels équipements de ventilation choisir selon vos besoins et l’aménagement de vos locaux ?
Découvrez nos préconisations et nos astuces.

%

Gain énergétique d’une VMC double flux

%

Part de la ventilation sur la consommation des hôtels

kg de CO²

Économisés avec une VMC hygroréglable

Choisir votre équipement de ventilation

 

Ventilation naturelle (VN)

Avantages

Ne nécessite aucun équipement ni investissement

 

Inconvénients

Déperditions de chaleur en hiver, et entrées d’air chaud en été

Impossible de contrôler la circulation de l’air

Conseils sectoriels :

Agences, cabinets, bureaux

La ventilation naturelle peut parfois suffire pour vos locaux. Nous vous recommandons toutefois d’envisager l'installation de VMC qui vous permettront d’effectuer des économies sur votre chauffage et climatisation.

Autres professions

Pour des raisons de confort, d’économies d’énergies et d'assainissement de l’air, nous vous conseillons d’installer un équipement spécifique pour ventiler vos pièces.

Ventilation mécanique simple flux auto-réglable (VMCS)

Avantages

Consommation électrique faible

Facile à entretenir

Régulable en fonction de votre activité

Peu encombrant

Le prix (à partir de de 400€ la VMC simple flux)

 

Inconvénients

Pertes de chaleur importantes pouvant entraîner une augmentation de la facture en hiver

Manque de confort en cas de courant d’air froid près des fenêtres

Conseils sectoriels :

Commerces, accueil de public, hôtels, restaurants

Ce type de ventilation est particulièrement adapté aux professions recevant de la clientèle, en particulier si la climatisation et le chauffage représentent des postes de consommation importants.

Agriculteurs, garages automobiles, industrie

Une VMC double flux offre la possibilité d’une récupération de chaleur sur l’air extrait d’un atelier chauffé pour préchauffer une autre portion de local, pour le chauffage de confort animal ou de séchage, par exemple.

Ventilation mécanique simple flux hygro-réglable (VMCS)

Avantages

Moins gourmande en énergie qu’une VMC double-flux

Régulable en fonction de votre activité
 

Inconvénients

Plus onéreuse à l’achat qu’une VMC simple flux (de 150 à plusieurs centaines d’euros plus chère)

Pas de filtration de l’air

 

Conseils sectoriels :

Pressing, Blanchisserie, Teinturerie, Laverie

Une VMC hygro réglable permettra d’adapter le débit d’évacuation de l’air vicié en fonction de l’humidité émise par votre activité.

Ventilation mécanique double flux (VMCD)

Avantages

Diminue la consommation énergétique globale en adaptant la température

L’air entrant, tempéré, offre un meilleur confort

Meilleure qualité de l’air, participant de la bonne santé des occupants du local

Isolation phonique améliorée

Système compatible avec la géothermie (puits canadiens)
 

Inconvénients

Le coût : en moyenne de 1500€ à 4000€

Système énergivore

Besoin d’entretien des filtres fréquent pour éviter aux moteurs de tourner à plein régime

Risque de bruit dans les gaines

Encombrement assez élevé

Possibilité de condensation lors d’un arrêt prolongé du système

Conseils sectoriels :

Bureaux et commerces

Les PAC vous permettent de profiter d’un système de chauffage performant en hiver et aident à rafraîchir votre local de travail en période estivale. Elles sont particulièrement économes (entre 4 et 6 kW thermique pour 1 kW électrique consommé) et écologiques.

Restaurants et structures d’accueil de public 

Les PAC sont adaptées aux locaux ayant une surface chauffée importante du fait de la large gamme de puissance disponible.

Ventilation mécanique répartie ou ponctuelle (VMR ou VMP)

Avantages

Solution économique pour les petits locaux : de 300€ à 600€ par module

Contrairement à la VMC, ce système est adapté à la rénovation des locaux anciens

Certains modèles sont silencieux et consomment peu d’électricité

Pilotage facile : peut être commandé par un interrupteur commun à celui des éclairages

 

 

Inconvénients

Ventilation insuffisante pour assurer le renouvellement de l’air dans tout le local

Des performances énergétiques moins bonnes que celles des VMC

Destiné aux rénovations car non réglementaire pour des locaux neufs

Conseils sectoriels :

Bâtiments historiques

Souvent énergivores, les bâtiments anciens ou classés ne sont parfois pas adaptés à des rénovations classiques. Ce système est particulièrement adapté à ce type de local.

Très petites structures

Cette technologique vous permet d’améliorer votre performance de ventilation sans disposer de capacités d’investissement importantes. De plus, elle est particulièrement adaptée aux locaux de surface modeste.

La ventilation selon votre activité

 

Comment optimiser les appareils frigorifiques de vos locaux professionnels ?

 

  

Programmer et réguler votre équipement

Pour conserver un niveau d’air pur satisfaisant, nous vous recommandons d’ouvrir la fenêtre tous les matins ou soirs environ 15 minutes, afin de faire entrer de l’air neuf supplémentaire, en complément du fonctionnement de la VMC.

Image
La régulation ventilation engie

La régulation en bref :

Bien régler votre ventilation permet d’éviter les sensations d’inconfort de chaud ou de froid.
A noter : Pour réguler de manière simple, il est possible de faire fonctionner la VMC par interrupteur, le même que celui qui active la lumière, par exemple.

Le taux de renouvellement d’air est à adapter en fonction du taux d’occupation du local ou bureau.

La régulation pourra également porter sur la température de l’air aspiré. En effet, le débit d'air aspiré peut être diminué si la température extérieure est basse. Cela évite de surconsommer en chauffage pour compenser.

Image
La programmation  engie ventilation

La programmation en bref :

Pour plus de confort, vous pouvez programmer à l’avance les réglages de votre ventilation : renseignez-vous en magasin spécialisé.

Diminuer le débit environ 30 minutes avant l’horaire de fermeture des locaux. La reprise en fonctionnement normal devra se faire 30 minutes avant l’heure d’ouverture. Cela permet de faire baisser la consommation. 

Dans des bureaux l’horaire moyen de sortie des salariés est de 18h30, la ventilation peut être programmée pour ralentir à 18h, la dernière demi-heure profitant de brassage naturel de l’air.

Entretenir votre climatisation

L’impact des recommandations évoquées précédemment diminue voire devient nul si un entretien correct des divers équipements ou systèmes n’est pas fait.
 

On distingue 2 types d’entretien :

 

L’entretien que vous pouvez réaliser vous-même

Il s’agit d’opérations simples comme :

  - le nettoyage des bouches d’extraction une fois par trimestre,
  - le nettoyage mensuel des entrées d’air,
  - et le nettoyage des filtres de l’échangeur de la VMC double flux une fois par an.

Ces opérations sont indiquées et décrites dans votre manuel d’utilisation.

Certaines bouches d'évacuation fonctionnent sur piles. Celles-ci doivent être changées tous les deux ans environ.

L’entretien qu’il est nécessaire de confier à un professionnel chauffagiste/climatisation

Tous les trois ans au maximum, l'entretien complet de la VMC doit être réalisé par un professionnel. Celui-ci peut réaliser des actions de nettoyage, de maintien des gaines et du caisson bloc moteur en combles ou encore une vérification des entrées d'air neuf, etc.

La ventilation : petit poste de consommation, mais grand impact sur l’environnement !

Une bonne ventilation, c’est aussi jusqu’à 30% d’économies sur votre chauffage : plus votre air est ventilé, plus il chauffe vite.

Installer une VMC hygroréglable, c’est 311kg de CO2 en moins chaque année.

Installation et mise en œuvre

Pour l’installation d’un système de ventilation, nous conseillons de faire appel à un professionnel. 

Lors du choix du matériel, il est important de ne pas surdimensionner le moteur de ventilation. Cela pourrait entraîner des pertes de chaleur par un tirage trop élevé surtout en cas de problèmes d’étanchéité des ouvrants. Par ailleurs, le positionnement des gaines est important pour éviter au maximum la formation de condensation.

Il est important de surveiller l’environnement d’une ventilation ; notamment ne pas installer une ventilation à proximité d’un chauffage ou d’une climatisation pour ne pas perturber la bonne diffusion du chaud et/ou du froid. 

Pour les VMC double flux, il est bon de vérifier l’étanchéité du local pour ne pas aspirer un air extérieur non traité thermiquement. 

Il vaut veiller à ne pas obstruer une bouche d’extraction.  

 

engie ventilation

Image

Trouvez un artisan pour poursuivre vos démarches

L’Etat en collaboration avec l’ADEME met à votre disposition un annuaire de professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour vos travaux, installations ou entretiens.

Rendez-vous sur la plateforme FAIRE pour trouver les artisans de votre secteur

Ecogestes & travaux ventilation
Aides de l'Etat disponibles

Installez un variateur électronique sur votre VMC

En savoir plus

Equipez votre ventilation d'un capteur de CO2

En savoir plus

Installez un programme horaire sur votre ventilation

En savoir plus

Pour aller plus loin

Infographie
ENGIE-eco-energie-salle-de-sport

Cas concret : une salle de sport

À Royan, voici l'exemple d'une salle de sport qui pourrait économiser jusqu'à 950 €/an en mettant en œuvre nos conseils tout en touchant en plus une aide financière de 300 €.

Lire plus