Aller au contenu principal

TPE/PME : comment faire des économies d’énergie sur votre climatisation ?

Le choix de votre système de climatisation est primordial, c’est un levier pour optimiser la consommation d’énergie de vos locaux. Quels équipements choisir selon vos besoins, entre les climatisations mobiles, les splits ou les pompes à chaleur ? Découvrez nos préconisations et les aides disponibles.

Equipements de climatisation : lesquels choisir pour mon entreprise ?

En tant que chef d’entreprise et quel que soit votre secteur d’activité, vous êtes confrontés à un double enjeu : financier d’une part, car la climatisation est un poste de dépense à prendre en compte. Et environnemental d’autre part, car la hausse régulière des températures induit le fait d’optimiser vos équipements ou d’en installer de nouveaux pour apporter du confort à vos collaborateurs, tout en ayant le moins d’impact possible.

A noter, environ 600 000 systèmes de climatisation ont été vendus en 2018*, ce qui représente une hausse de 20% par rapport à l’année précédente.

  
 

Climatisation mobile

Avantages

Simple à installer

Facilement transportable

Peu coûteux

 

Inconvénients

Faible puissance

L’évacuation doit se faire par l’extérieur, ce qui peut laisser entrer la chaleur et donc provoquer une déperdition de refroidissement

Peu efficace en cas de grosse chaleur

Régulation non optimisée car la consigne est fixe

Profils

Toutes petites entreprises

Si ce système semble peu couteux et donc adapté aux entreprises à petits moyens et disposant de petits locaux, il n’est pas optimal du point de vue de l’efficacité énergétique. Nous vous préconisons de privilégier d’autres solutions, qui peuvent être rentables et vous ouvrir droit à des primes CEE.

Locaux professionnels de grande taille

Ce matériel ne convient pas du tout aux activités s’exerçant dans des locaux de taille conséquente.

Split unitaire

Avantages

Peu bruyant

Plus puissant qu’une unité mobile

Un système réversible, qui peut produire de la chaleur lors des périodes froides

Un système pouvant bénéficier de l’option Inverter (une technologie permettant à un climatiseur de réguler son activité et la puissance de son compresseur selon la programmation faite en amont, et d’éviter ainsi de fonctionner en surrégime ou sous-régime.)

 

Inconvénients

Un système qui nécessite des travaux légers (perçage d’un trou dans le mur)

Le nettoyage du condenseur est peu aisé s’il est placé en hauteur

Un système énergivore (notamment en mode chauffage)

Profils

Hôtels

Les splits unitaires vous apportent la flexibilité dont vous pouvez avoir besoin, notamment si vous avez un établissement touristique. En effet, cette technologie offre un confort de température même par fortes chaleur, et le sommeil de vos clients ne sera pas perturbé par le bruit.

Bureaux, agences, commerces

Ce système convient parfaitement à de petits commerces ou des bureaux de petite surface, d’autant d’il ne nécessite qu’un équipement unique pour le chauffage et le froid. Facilement programmable.

Multi-split

Avantages

Un système pouvant être encombrant (1 unité pour plusieurs soufflages)

Un système puissant (notamment en mode froid)

Un système avec une grande réactivité

Un système réversible (chauffage et climatisation)

Un système qui bénéficie de l’option Inverter (une technologie permettant à un climatiseur de réguler son activité et la puissance de son compresseur selon la programmation faite en amont, et d’éviter ainsi de fonctionner en surrégime ou sous-régime.)
 

Inconvénients

Le système peut être énergivore s’il y a  trop d’écart entre les différentes consignes, ou par rapport à la température extérieure

Le coût de mise en place du système peut être important, selon les longueurs de tuyauteries (chaque échangeur coûte environ 250 € pour la climatisation seule, et 400 € pour un système réversible)

Une charge de fluide plus importante et impliquant des contrôles périodiques

 

Profils

Bureaux & Commerces

Le système réversible vous permet de profiter du chauffage ou de la climatisation sans acquérir de système supplémentaire, tout en profitant de la technologie Inventer.

Hôtels

Les systèmes multi-splits peuvent se révéler efficaces pour les hôtels à condition d’opter pour un système multi-tubes. En effet, cette technologie permet de réutiliser la chaleur ou le froid selon les demandes, ce qui est particulièrement utile dans des structures d’hébergement.

Pompe à chaleur réversible (PAC)

Avantages

Un double système qui permet à la fois de chauffer et de refroidir un lieu

Un rendement supérieur qu’un système multi-split
 

Inconvénients

Une limite de capacité lors des températures extrêmes (<-5°C et >32°C, qui peut nécessiter des systèmes d’appoints en cas d’hiver rigoureux, par exemple)

Un coût d’investissement qui peut être important (à partir de 1500€ avec la pose de l’équipement)

Profils

Bureaux et commerces

Les PAC vous permettent de profiter d’un système de chauffage performant en hiver, tout en aidant à rafraîchir votre local de travail en période estivale. De plus, les PAC sont des systèmes à faible écologique grâce à un bon EER ( Energy Efficiency Ratio), en effet une PAC produit entre 4 et 6 kW thermique pour 1 kW électrique consommé. Ce gage de qualité écologique est un atout différenciant pour des professions tertiaires confrontées à une clientèle et des partenaires toujours plus soucieux de l’écoresponsabilité des entreprises.

Restaurants et structures d’accueil de public 

Les PAC sont adaptées aux locaux ayant une surface chauffée importante du fait de la large gamme de puissance disponible. De fait, elles conviennent à des restaurants ou salles de sport par exemple.

Programmation et Régulation

Pourquoi sont-elles si importantes ? 

 
 
La régulation, c’est primordial pour bien gérer votre système de climatisation et donc faire des économies d’énergie. Une bonne régulation permet d’ajuster la production et le soufflage de chaud ou de froid, en fonction de la température extérieure. Par exemple, en conservant un écart constant avec la température extérieure (mesurée via une sonde extérieure).

A cela s’ajoute la programmation horaire. Le but est de définir des plages horaires de fonctionnement pour limiter la consommation hors des périodes d’occupation des locaux. Ainsi, dans le cas de bureaux, vous pouvez automatiquement arrêter la climatisation et le chauffage dans le cas d’un système réversible pendant le week-end et le remettre en marche le lundi à la première heure.

La régulation en bref :

Il est préférable de maintenir un écart de 5-7 °C  maximum avec la température extérieure. Cette recommandation vise à éviter les chocs thermiques que le corps humain peut mal supporter.

Définir un seuil de déclenchement est judicieux, en effet beaucoup de consignes sont à 22 °C voire plus, notamment dans les bureaux. A titre informatif, la réglementation recommande un seuil de déclenchement de 26°C pour activer les systèmes de climatisation.

A noter : pour conserver un niveau de confort satisfaisant sans pour autant utiliser la climatisation, vous pouvez utiliser le mode “ventilation” du système de soufflage de votre climatisation. Sinon, un ventilateur d’appoint peut subvenir à vos besoins en brassant l’air localement, tout en consommant moins d’énergie.

La programmation horaire en bref :

La régulation du système de climatisation dépend du fait que vos collaborateurs soient présents ou non dans vos locaux. Par exemple, dans une zone de bureaux, l’horaire moyen de sortie des salariés est de 18h30. Le chauffage peut ainsi être programmé pour s’arrêter à 18h, la dernière ½ profitant de l’inertie thermique de l’air.

Un arrêt de la climatisation environ 30 minutes avant l’horaire de départ moyen des occupants et un redémarrage 30 minutes avant l’arrivée moyenne permet de diminuer la consommation inutile.

A noter : la programmation peut vous permettre un gain d’énergie de 10 à 15%.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour optimiser votre régulation :

  1. Régler un réduit de la consigne habituelle (avec une réduction de l’écart moyen avec l’air extérieur : passer de 6 à 3 °C d’écart.)
  2. Rehausser le seuil de déclenchement par rapport à la température de vos locaux : passer de 26 °C à 28-29 °C.
  3. Programmer l’arrêt total du système de climatisation lorsque vos collaborateurs ou vos clients ne sont pas présents.

Entretien

L’entretien, une action à ne pas oublier 
 

L’entretien de vos équipements de climatisation est une étape primordiale pour leur bon fonctionnement et pour prolonger leur durée de vie.

Le fabricant inclut généralement des consignes pour entretenir au mieux votre système de chauffage. Par exemple : nettoyer les filtres tous les X mois, les remplacer tous les X ans, etc.

On distingue par ailleurs 2 types d’entretien :
 

L’entretien que vous pouvez réaliser vous-même

Il s'agit d’opérations simples, comme le nettoyage des ailettes sur le système de soufflage, le nettoyage ou le remplacement de certains filtres. Ces opérations sont indiquées et décrites dans votre manuel d’utilisation.

L’entretien qu’il est nécessaire de confier à un professionnel chauffagiste

Les opérations d’entretien plus compliquées, comme la vérification d’absence de fuite, un éventuel complément en fluide frigorigène ou bien toute opération nécessitant un démontage du système de production de froid, qui devra être réalisée par un professionnel. Là encore, les opérations ainsi que les périodicités sont notées dans votre manuel d’utilisation.

 

A noter : nous vous recommandons de faire appel à un professionnel certifié « RGE » (reconnu Garant de l’Environnement) pour ce type d’opérations. Il pourra également vous conseiller sur la programmation et la régulation de vos appareils.

Conseils pratiques

Lors de la mise en service d’un système de climatisation, il est important de vérifier que le professionnel procède à un test d’étanchéité. Par ailleurs, la réglementation limite l’utilisation de certains les fluides frigorigènes. Par exemple, en 2020 seront interdits des fluides couramment employés comme le R507 le R404a, ou encore le R422, etc. Donc, nous vous conseillons de demander à avoir un système alimenté en R134a par exemple. 

Ecogestes & travaux

Optimisez votre température de climatisation

En savoir plus

Dégagez le condenseur de votre climatisation

En savoir plus

Remplacez votre climatiseur ancien par un système de climatisation réversible

En savoir plus

Et vous, combien pourriez-vous gagner ?

Répondez à notre enquête sur les économies d'énergie et découvrez nos conseils personnalisés

Engie propose aux professionnels de répondre à cette enquête, afin de mieux maîtriser leur consommation.

pour aller plus loin

Le programme Eco Energie pour les Pros

Avec le programme Eco Energie, Engie vous aide à mieux consommer. Ce service gratuit vous offre des conseils personnalisés pour réaliser des économies d’énergie. Nous vous accompagnons dans la mise en œuvre de vos projets, qu’il s’agisse de petits travaux ou d’évolutions plus importantes.

Lire plus
Bureau d etude Engie economie d energie

Zoom sur… Un bureau d’études

Voici l'exemple d'un bureau d’études situé à Villeurbanne qui a économisé jusqu'à 404 €/an sur sa facture en mettant en œuvre nos conseils et  tout en touchant en plus une aide financière de 145 €.

Lire plus