Aller au contenu principal

Comment réduire la pollution numérique en entreprise ?

Révolution énergétique et révolution digitale ne vont pas l’une sans l’autre : les TPE qui utilisent le digital ont besoin des solutions de la révolution énergétique pour travailler de manière durable et écologique sur le long terme.

L’impact environnemental du numérique n’est plus à prouver. Découvrez nos conseils pour limiter la pollution digitale au sein de votre entreprise !

Lutter contre l’infobésité* pour réduite votre emprunte carbone

1000 km parcourus en voiture, c’est l’équivalent en CO2 de la réception de 120 mails, la moyenne du nombre d’emails reçus par un salarié chaque jour. Beaucoup d’échanges peuvent pourtant être effectués sans avoir recours à l’envoi d’email.

Vous pouvez par exemple :

utiliser une messagerie interne ou un réseau social d’entreprise. Certains, comme Slack, sont particulièrement adaptés aux besoins des TPE. Elles permettent en effet de communiquer en temps réel avec les collaborateurs et d’attribuer à chacun des tâches dédiées

privilégier les rencontres lors de réunions ou d’ateliers pour échanger sur les dossiers en cours

 

Privilégier des matériels informatiques moins énergivores

Se servir de matériel informatique, comme des ordinateurs portables, moins demandeurs en énergie pour compenser l’impact des échanges de données par email. En effet, les ordinateurs portables consomment 50 à 80 % d’énergie de moins que les postes fixes, et les tablettes tactiles encore moins.

 

Utiliser les énergies renouvelables

L'intérêt des énergies renouvelables n’est plus à prouver. Elles sont d’autant plus utiles pour une entreprise qui utilise un parc informatique très énergivore. A l’image notamment des data centers. Ces grands espaces où sont stockées des milliards de données informatiques représentent en effet près de 5 % de la consommation d’électricité mondiale, un pourcentage qui ne cesse d’augmenter chaque année.

Chiffre représentatif chez nos amis islandais : le cabinet d’études et fournisseur d’énergie HS Orka indique par exemple que les data centers islandais consomment davantage d’énergie que l’ensemble de la population du pays (840 gigawatts/heure contre 700 gigawatts/heure).

Les TPE peuvent avoir un impact positif en optant pour une offre énergétique qui privilégie les énergies vertes et renouvelables.

 

*l’infobésité désigne la surabondance d’informations générée par la multitude de données qui nous parviennent en permanence au travers des médias ou d’Internet.

Ecogestes & travaux

Vérifiez la classe énergétique de vos équipements

En savoir plus

Remplacez vos ordinateurs fixes par des ordinateurs portables

En savoir plus

Supprimez vos e-mails obsolètes (anciens, invitations d'agenda, spams,…)

En savoir plus

Pour aller plus loin ...